Inicio > Laicos > Vocación laical > Adhésion, engagement, rattachement et appartenance des laïcs à lInstitut et/ou au charisme mariste

 

 


 



 


Emili Turú - La Valla: casa de la luz

Emili Turú
Superior general



 

FMSI

Conectarse

Hermanos maristas

RSS YouTube FaceBook Twitter

 

Foto de hoy

España: Consejo Provincial Mediterránea

Hermanos maristas - Archivo de fotos

Archivo de fotos

 

Últimas novedades

Archivo de novedades

 

Calendario marista

24 junio

Solemnidad de la Natividad de san Juan Bautista

Calendario marista - junio

Adhésion, engagement, rattachement et appartenance des laïcs à lInstitut et/ou au charisme mariste

 

2009-05-15: Juan Miguel Anaya, FMS | Pau Fornells, FMS


En otras lenguas
English  Español  Português  

Bajar WORD (250 kb)

INTRODUCTION

 

Ce document est un apport commun de la Procure générale et du Bureau des Laïcs de l'Institut des Frères Maristes sur un sujet ecclésial[i]qu'on suppose extrêmement important pour l'avenir du charisme mariste : l'adhésion, l'engagement, l'affiliation et/ou l'appartenance des laïcs[ii]à l'Institut ou à une structure ecclésiale plus vaste, venant du charisme de fondation[iii] de Marcellin Champagnat.

Le XXe Chapitre général (2001) a recommandé à l'actuel Conseil général :D’envisager l’étude de diverses formes d’appartenance à l’Institut et de permettre à des laïcs, en concertation avec les Provinciaux et leur Conseil, de vivre (ad experimentum) diverses formes d’engagement mariste. A partir de ces expériences, le Conseil général veillera à mettre en place le cadre juridique qui permettra, éventuellement, de prendre une décision à ce sujet, au XXIe Chapitre général[iv].

Des expressions semblables à ce rattachement et appartenance se répètent dans le même message capitulaire[v]et, avec plus de force encore, dans le message final de l'Assemblée Internationale de la Mission Mariste, écrit à Mendès (Brésil), en septembre 2007[vi]. Ce fut dans cette dernière rencontre que l’on a aussi parlé non seulement d'appartenance à l'Institut, mais denouvelles formes de rattachement au charisme mariste[vii].

Malgré cette insistance, pendant les années qui ont suivi le XXe Chapitre général, on n’a pas beaucoup avancé dans l'Institut à ce sujet, surtout parce que, d'abord, il faut développer une prise de conscience de ce que suppose l'engagement personnel des laïcs envers le charisme de fondation mariste, d'après M. Champagnat. L'adhésion à un charisme présuppose un don de Dieu qu'on doit être conscient d'avoir reçu, et cela ne se fait pas sans un processus de discernement qui comprend, entre autres, les étapes suivantes : information, invitation, accueil, formation, accompagnement, confirmation de l'expérience du charisme, engagement, structures initiales qui doivent permettre l'expérience de cette vocation mariste laïque, etc.

D'autre part, il semble difficile que des formes de rattachement juridique soient données, au niveau de tout l'Institut, si avant on n'a pas développé des expériences concrètes dans les Unités administratives (UA). Les laïcs maristes eux-mêmes, une fois conscients du don reçu (charisme), chercheront la meilleure façon de s'intégrer et de se rattacher à l'Institut et/ou au charisme mariste.

S'il s'agit d'un rattachement à l'Institut, frères et laïcs nous devrons trouver de nouvelles structures juridiques impliquant les deux parties, car ce n'est pas quelque chose qui puisse être fait unilatéralement. Si les laïcs décident de cheminer vers un rattachement au seul charisme de Champagnat, c’est à eux de choisir leur propre structure d'organisation pour incarner une nouvelle expression du charisme. Dans ce cas, l'Église devra ratifier qu'il s'agit du charisme mariste de Champagnat.

L'Administration générale de l'Institut peut certes mettre en marche une réflexion qui aide à comprendre ce que peut supposer une adhésion, un engagement, un rattachement et une appartenance à l'Institut des frères ou à d'autres nouvelles structures qui incarnent le charisme mariste du fondateur. C'est ce que nous prétendons dans cet apport, sachant qu'il n'est pas définitif, mais qui nécessitera de bien d'autres réflexions, avant de réussir à se concrétiser vraiment dans de nouvelles réalités maristes, selon le cœur de Champagnat. Un de ces apports sera donné par la publication du documentAutour de la même table. La vocation des laïcs maristes de Champagnat, qui va paraître.

Nous commencerons par un bref parcours historique sur le cheminement du laïcat en relation avec les ordres et instituts de vie consacrée (VC) après le Concile Vatican II (chap. 1). De même nous rappellerons l'histoire juridico-canonique de la VC (chap. 2), ce qui nous permettra d'avoir une autre perspective du caractère évolutif (dynamique) des institutions nées du charisme du fondateur. Ensuite, nous présenterons différentes expériences, déjà existantes, d’engagement et de rattachement maristes (chap. 3), ainsi que différentes possibilités d'avenir du laïcat mariste selon le charisme de Champagnat (chap. 4), et nous terminerons par quelques recommandations au prochain Chapitre général et aux différentes UA (chap. 5).



[i]C'est un sujet qui ne concerne pas que Frères Maristes ; d'une manière ou d'une autre, presque toutes les institutions de vie consacrée y réfléchissent aujourd'hui. Le Magistère de l'Église encourage à approfondir cette réflexion et à favoriser des expériences à ce sujet : Exhortation apostoliqueVita Consecrata (1996), 54.2, 55.2 ; document de la Congrégation pour les Instituts de Vie Consacrée et les Sociétés de Vie apostoliqueRepartir du Christ (2002), 31 ; document de la Congrégation pour l'Éducation CatholiqueÉduquer ensemble dans l'Église catholique,28-29.

[ii]Dans tout le document le mot laïcs désignera les deux genres (masc. et fém).

[iii]Nous utilisons l’expression charisme de fondation au sens que lui donne Antonio Botana, FSC, dans Partager le charisme et la mission avecles laïcs. La Famille évangélique comme horizon, Cahier 62 de la collection Frontera-Hegian, Vitoria, 2008. Le charisme de fondation, qui appartient à l’Église, est à distinguer de la concrétisation historique de ce même charisme dans un Institut déterminé de vie consacrée, dans notre cas, l’Institut des Frères Maristes. Le charisme de fondation est ouvert à tous les états de vie; par contre, son projet historique de vie religieuse est relié à un autre charisme, celui de la vie consacrée. C’est ce sens paerticulier qui prévaudra tout au long de ce document, lorsqu’il sera question de charisme ou charisme mariste; il ne s’agira donc pas de charisme de fondation appliqué à la VC des Frères.

[iv]XXe Chapitre général : Choisissons la vie, 47.3

[v]XXe Chapitre général : Choisissons la vie, 30, 44.7 et 47.5

[vi]Document de Mendès : 1.6, et spécialement, tout le 2d appel : Maristes de Champagnat en partenariat.

[vii]Document de Mendès : 2 Vocation-3

1469 visitas