Home > Marist World > Spain: Comment vivre la mission mariste à partir de la réalité des œuvres sociales?

 


 



 


Social networking

Marist Brothers

RSS YouTube FaceBook Twitter

 

Today's picture

Paraguay: Movimiento Navegar - Oviedo

Marist Brothers - Archive of pictures

Archive of pictures

 

Latest updates

 


Calls of the XXII General Chapter



FMSI


Archive of updates

 

Marist Calendar

21 September

Saint Matthew, Apostle
International Day of Peace (ONU)

Marist Calendar - September

Comment vivre la mission mariste à partir de la réalité des œuvres sociales?

 

Archive: 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004

18/12/2013: Spain

 

class=imgshadowC’est pour moi un défi que de répondre à cette question en parlant de mon expérience qui ne prétend être qu’une perspective personnelle, une manière de plus, complémentaire de toutes les visions et du vécu que chacun et chacune peut apporter dans les différentes réalités éducatives maristes que nous réalisons par notre tâche.

Vivre la mission mariste à Rialles demande de travailler chaque jour, avec naturel et simplicité, en étant aux côtés des enfants et des jeunes les plus vulnérables et en accompagnant les démarches éducatives de ces personnes qui croisent notre chemin. Je ne crois pas aux remèdes magiques ni aux recettes qui guérissent tout. Je crois , d’une conviction profonde, à cette mission partagée, en la vivant tels que nous sommes afin de pouvoir être proches des personnes. Vivre avec cohérence et bon sens, donner l’exemple à partir de nos actes tout en constatant que, souvent, nous nous trompons, mais qu’il est possible de rectifier et de reprendre ce qui nous unit tous: la présence et l’accompagnement personnel.

Il y a longtemps que je pense à une idée qui pourrait résumer ma vision d’ensemble: la pastorale de proximité. Évangéliser à partir des valeurs les plus humaines et les plus pures, à partir de la personne des enfants et des jeunes avec lesquels nous travaillons chaque jour, et ne pas oublier, à aucun moment, comme éducateurs maristes que nous sommes, soit dans les écoles soit dans les œuvres sociales, que nous sommes seulement des personnes qui les accompagnent sur leur route, pendant un temps déterminé, avec la prudence qui suppose de savoir nous retirer pour leur laisser le champ libre au moment voulu.

Comme éducatrice mariste, j’ai eu l’occasion et le privilège de vivre et de partager de près les manières particulières d’agir et d’être présents des frères qui m’ont accompagnée et donné un peu de leur vie, à Rialles pendant 14 ans de travail continu. C’est ce modèle éducatif que j’ai vécu, un modèle qui reflète l’expérience de Marcellin aujourd’hui, qui est l’outil de base dont je me sers et que je veux garder pour continuer à croire au pouvoir de nos enfants et de nos jeunes, filles et garçons, comme agents de changement dans leurs démarches personnelles.

_______________
Pepa González Lara, Centre Rialles (Santa Coloma de Gramenet)
http://www.maristes.com/aimm/

516 visits