Home > News > Deceased Brothers > Br. Soulier

 


 



 


Social networking

Marist Brothers

RSS YouTube FaceBook Twitter

 

Today's picture

Spain: Intercongregational Community of Bonanza with General Counciliors Brothers João and Ben

Marist Brothers - Archive of pictures

Archive of pictures

 

Latest updates

 


Calls of the XXII General Chapter



FMSI


Archive of updates

 

Marist Calendar

20 May

Saint Bernardine of Siena
1789: the birth of Saint Marcellin Champagnat in Rosey, near the town of Marlhes

Marist Calendar - May

Deceased Brothers

 
2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2019 | 2018

Br. Roger Soulier

 Date of Death: 07/07/2016
Place: France, Saint Genis-Laval
Province: LHermitage
Age: 90FMS
Read the file sent by the Province


dans la paix de sa maison Frère Roger SOULIER décédé le jeudi 7 juillet 2016 dans la 90e année de son âge et la 71e année de sa profession religieuse. Le Frère Provincial des Frères Maristes, les Frères de la Province L’Hermitage, la communauté de Saint Genis-Laval, sa famille et ses amis, vous invitent à les rejoindre par la prière. La messe de funérailles sera célébrée le lundi 11 juillet 2016, à 15h00, à la chapelle du Montet, suivie de l’inhumation au cimetière du Cheylard (Ardèche), dans le caveau familial.

Frère Roger Soulier naît le 24 décembre 1926 à Mariac (Ardèche), près du Cheylard, dans une famille de cultivateurs dont la foi est solide. Il passe son enfance au village, et le 15 novembre 1943, à 17 ans, il entre au juvénat St Louis d’Aubenas. Le 8 septembre 1944, après six mois de postulat, il est au noviciat de Saint- Paul-Trois-Châteaux. En septembre 1945, il rejoint ND de l’Hermitage, au scolasticat, pour y continuer sa formation religieuse, et préparer l’examen du Brevet élémentaire. Après sa réussite, à Alès, en 1947, il commence sa vie apostolique à Séverac-le-Château (Aveyron). De 1949 à 1955, il enseigne à Aubenas (juvénat). Après quelques mois à l’école d’Ancelles (Hautes-Alpes), il est nommé à Saint-Donat-surl’Herbasse (Drôme), où il demeure quatre ans. En 1959, il est à Largentière, et il revient au juvénat St Louis en 1960-62. Sa surdité n’ayant pas pu être suffisamment corrigée pour lui permettre de continuer l’enseignement, il vient à Saint-Paul-Trois-Châteaux pour prendre soin des vignes, des asperges et des arbres fruitiers. C’est une reconversion difficile, mais, grâce à son caractère fort et à son ardeur au travail, frère Roger, prenant conseil de voisins sympathiques, devient vite un bon viticulteur-arboriculteur. C’est à Saint-Paul qu’il va travailler pendant 51 ans. Il ne connaît qu’un bref congé de deux mois pour un ressourcement mariste à Rome, en 1984. Au mois de mai 2013, frère Roger, en raison de son état de santé, rejoint l’EHPAD de Saint-Genis-Laval. Religieux solide, travailleur acharné, caractère ardent, notre frère Roger vient d’achever une longue carrière dans la simplicité et l’humilité de sa vocation de Petit Frère de Marie. Le Seigneur seul en connaît la valeur et la fécondité. La Vierge, Mère de miséricorde, lui aura ouvert le Paradis. Rendons grâce à Dieu pour la vie de ce frère.