Emili Turú - La Valla: casa de la luz

Emili Turú
Superior general



 

FMSI

Conectarse

Hermanos maristas

RSS YouTube FaceBook Twitter

 

Foto de hoy

Malawi: Postulantes

Hermanos maristas - Archivo de fotos

Archivo de fotos

 

Últimas novedades

Archivo de novedades

 

Calendario marista

25 abril

Santos: Marcos evangelista, Herminio y Esteban
1932: partida de los primeros hermanos a Guatemala
Día africano del paludismo

Calendario marista - abril

Hermanos fallecidos

 
2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017

H. Jean-André Vincent

 Fecha de la muerte: 31/10/2016
Lugar: Francia, Saint Genis-Laval
Provincia: LHermitage
Edad: 92FMS
Leer el documento enviado por la Provincia


Le Seigneur a accueilli dans la paix de sa maison Frère Jean-André VINCENT décédé le lundi 31 octobre 2016 dans la 92e année de son âge et la 75e année de sa profession religieuse.

Le Frère Provincial des Frères Maristes, les Frères de la Province L’Hermitage, la communauté de Saint Genis-Laval, sa famille et ses amis vous invitent à les rejoindre par la prière. La messe de funérailles sera célébrée le jeudi 3 novembre à 14 h 30 à la chapelle du Montet, suivie de l’inhumation au cimetière de la communauté.

Frère Jean-André VINCENT naît le 26 octobre 1925, à Chazelles-sur-Lyon, dans une famille nombreuse. Son père est ouvrier dans la chapellerie de cette cité des Monts du Lyonnais. À l’âge de 12 ans, il entre au juvénat de La Valla-en-Gier ; puis il rejoint Notre-Dame de l’Hermitage, début janvier 1947, pour son postulat et son noviciat. Le 15 août 1942, il y fait sa première profession religieuse.

Après une année de scolasticat, il enseigne d’abord à l’école primaire de Beauzac (Haute-Loire) (1943-45), puis à Tence (Haute-Loire) (1945-47), à St Sauveur-en-Rue (Loire) (1947-48). Il enseigne à diverses reprises dans les centres de formation : Notre-Dame de l’Hermitage, Lacabane (Corrèze), et Saint-Genis-Laval tout en poursuivant sa formation (Licence d’Histoire). Il est ensuite professeur à Notre-Dame de Valbenoîte (Saint-Étienne), pendant une dizaine d’années. Il est directeur successivement à Allègre (Haute-Loire) et à Charlieu (Loire), de 1967 à 1973 ; puis il poursuit sa carrière de professeur à Lagny-sur-Marne (Seine-et-Marne) jusqu’en 1976.

Il a ensuite un rôle important comme enseignant et économe au collège Saint Antoine de Caussade (Tarn-et-Garonne). Après toutes ces années dans l’enseignement, il assure le secrétariat du Centre d’Orientation (SCO) à Saint Étienne, puis celui de la Mutuelle Saint Martin depuis Notre-Dame de l’Hermitage.

En 2004, il rejoint la maison de retraite de Saint-Genis-Laval où il va vivre ses dernières années dans la sérénité, en reflet de toute sa vie de service et de fraternité. Qu’il trouve maintenant la joie sans fin dans la paix de Dieu !