Emili Turú - La Valla: casa de la luz

Emili Turú
Superior general



 

FMSI

Conectarse

Hermanos maristas

RSS YouTube FaceBook Twitter

 

Foto de hoy

Italia: Camaldoli: Formación de los candidatos al Programa Lavalla200>

Hermanos maristas - Archivo de fotos

Archivo de fotos

 

Últimas novedades

Archivo de novedades

 

Calendario marista

22 junio

Santos: Paulino, Tomás Moro, Juan Fisher

Calendario marista - junio

Hermanos fallecidos

 
2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017

H. Benoît Bénigaud

 Fecha de la muerte: 15/12/2016
Lugar: Francia, Saint Paul-Trois-Châteaux
Provincia: LHermitage
Edad: 76FMS
Leer el documento enviado por la Provincia


Le Seigneur a accueilli dans la paix de sa maison Frère Benoît BÉNIGAUD décédé le jeudi 15 décembre 2016 dans la 77e année de son âge et la 58e année de sa profession religieuse.

Frère Benoît Bénigaud est né le 10 novembre 1940 à St André d’Apchon (Loire), en région roannaise. En octobre 1952, il entre au juvénat de La Valla où l’a précédé son frère Jean ; puis, son frère Georges va les y rejoindre. En cette même période, leurs parents sont employés au juvénat : le père comme agent d’entretien, la mère comme cuisinière ; plus tard, nous les retrouverons au service de la communauté de Blancotte, à Cazères-sur-Garonne, où Jean est responsable d’exploitation agricole. Après le postulat et le noviciat à N.D. de Lacabane, à Cublac (Corrèze), Benoît vient au scolasticat à N.D. de l’Hermitage de 1959 à 1962 où il obtient les titres requis pour l’enseignement. Puis il exerce comme instituteur à St Pal-de-Mons (Hte Loire) et à Chazelles-sur-Lyon (Loire).

Pendant une année (1964-65), il est en service de coopération à Jbeil au Liban. De 1965 à 1992, il est enseignant, successivement à St Chamond (St Louis), St Just-en-Chevalet, St Sauveur-en-Rue, Allègre, St Genest-Malifaux et St Chamond (St François) ; cette activité qu’il assure avec beaucoup de soins, lui est pénible, car il est mal-entendant. Aussi accepte-t-il volontiers le laborieux travail d’agent d’entretien et de jardinier à Varennes-sur-Allier, puis à Blancotte, à N.D. de l’Hermitage et, de nouveau, à Varennes. De sérieux ennuis de santé l’obligent à réduire, puis à arrêter toutes ses activités, et finalement à se retirer à Saint Paul-Trois-Châteaux.

C’est après une longue maladie, supportée courageusement, qu’il vient de nous quitter. Nous garderons le souvenir d’un confrère discret et agréable, très dévoué et disponible. Que le Seigneur accueille dans sa Paix et dans sa Joie sans fin ce très bon et fidèle serviteur !