Para recibir noticias sobre el Capítulo en su correo, haga clic aquí y rellene el formulario

 


 



 


Emili Turú - La Valla: casa de la luz

Emili Turú
Superior general



 

FMSI

Conectarse

Hermanos maristas

RSS YouTube FaceBook Twitter

 

Foto de hoy

España: Protección a la Infancia | Maristas Compostela

Hermanos maristas - Archivo de fotos

Archivo de fotos

 

Últimas novedades

Archivo de novedades

 

Calendario marista

25 septiembre

Santos: Gerardo, Félix, Roberto
1897: partida de los primeros hermanos a Brasil

Calendario marista - septiembre

Hermanos fallecidos

 
2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017

H. Raymond Collavet

 Fecha de la muerte: 19/05/2017
Lugar: Francia, Saint Genis-Laval
Provincia: LHermitage
Edad: 83FMS
Leer el documento enviado por la Provincia


Le Seigneur a accueilli dans la paix de sa maison Frère Raymond COLLAVET décédé le vendredi 19 mai 2017 dans la 83e année de son âge et la 66e année de sa profession religieuse. Le Frère Provincial des Frères Maristes, les Frères de la Province L’Hermitage, la communauté de Saint Genis-Laval, sa famille et ses amis vous invitent à les rejoindre par la prière.

La messe de funérailles sera célébrée le vendredi 26 mai, à 15 heures, à la chapelle du Montet, suivie de l’inhumation au cimetière de la communauté.

_______________

Frère Raymond Collavet naît le 29 mai 1934, à Saint Martin-en-Vercors (Drôme), dans une famille nombreuse dont le père est forestier et agriculteur dans ce pays de moyenne montagne. La mère s’occupe des enfants et travaille aussi à la ferme. Dès l’âge de dix ans, le petit Raymond entre avec un grand frère au juvénat de Saint-Paul-Trois- Châteaux. En 1949, il est à Notre-Dame de Lacabane (Corrèze), pour le postulat-noviciat avant Saint-Genis-Laval où il est scolastique en 1951-53. Il commence alors un bref parcours d’instituteur à Bourg-de-Péage et à Aubenas, avant son départ pour le Liban où il accomplit son service militaire à Saïda, en 1956-1958. À son retour en France, il enseigne au Cheylard, à Aubenas, à Saint-Donat-sur-L’Herbasse et à Coucouron, jusqu’en 1966 où il fait son Second Noviciat à Saint-Paul. Il n’a que 32 ans, mais déjà il ressent les attaques d’une maladie nerveuse qui l’oblige à abandonner l’enseignement. Sur les conseils des médecins, il prend un travail de jardinier qui lui donne un meilleur équilibre. Il aime aussi bricoler, peindre et jouer de l’orgue. Il demeure ainsi à Saint Paul pendant 17 ans avant de rejoindre la communauté de Varennes comme aide-jardinier. Il y reste de 1984 à 2010 jusqu’à ce que son état de santé l’oblige à venir à Saint-Genis-Laval où le Seigneur vient de l’appeler. Frère Raymond n’avait pas eu de difficulté dans ses études. Son caractère paisible et son

Frère Raymond n’avait pas eu de difficulté dans ses études. Son caractère paisible et son esprit de service le rendait agréable dans la vie communautaire. Il avait gardé le sens de la famille et ne manquait pas d’aller passer quelques jours, chaque année, au pays natal pour y retrouver ses frères et soeurs. Habile chauffeur, il accompagnait volontiers les Frères qui devaient se déplacer. Comme organiste, il a tenu l’orgue de Varennes aux messes dominicales. Raymond avait gardé une âme d’enfant malgré la longue et rude épreuve de la maladie. À quelques jours de son 83e anniversaire, il vient de terminer sa course terrestre. En ce mois de mai, la Vierge Marie aura ouvert toute grande la porte du Paradis à son petit frère. Nous rendons grâce à Dieu pour sa vie, et nous prions pour lui et sa famille.