Emili Turú - La Valla: casa de la luz

Emili Turú
Superior general



 

FMSI

Conectarse

Hermanos maristas

RSS YouTube FaceBook Twitter

 

Foto de hoy

España: Convivencia de MarCha2 en Bonanza.

Hermanos maristas - Archivo de fotos

Archivo de fotos

 

Últimas novedades

Archivo de novedades

 

Calendario marista

22 julio

Santa María Magdalena, Teófilo, Andrés
1816: Marcelino Champagnat es ordenado sacerdote en Lyon

Calendario marista - julio

Hermanos fallecidos

 
2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017

H. Ernest Censi

 Fecha de la muerte: 26/06/2017
Lugar: Francia, Saint Genis-Laval
Provincia: LHermitage
Edad: 92FMS
Leer el documento enviado por la Provincia


Le Seigneur a accueilli dans la paix de sa maison Frère Ernest CENSI décédé le lundi 26 juin 2017 dans la 92e année de son âge et la 74e année de sa profession religieuse. Le Frère Provincial des Frères Maristes, les Frères de la Province L’Hermitage, la communauté de Saint Genis-Laval, sa famille et ses amis vous invitent à les rejoindre par la prière. La messe de funérailles sera célébrée le vendredi 30 juin, à 15 h 00, à la chapelle du Montet, suivie de l’inhumation au cimetière de la communauté.

Frère Ernest CENSI naît le 26 octobre 1925, à Besançon (Doubs), et il reçoit le baptême le 6 décembre, en l’église Ste Madeleine, dans le vieux quartier Battant où son papa est maçon. À 16 ans, en octobre 1941, il entre au juvénat de Franois, et 5 mois après, il est admis au postulat à St Genis-Laval.

Le 8 sept. 1943, il y fait sa première profession religieuse, sous le nom Marie-Chrysanthe, et il y reste 3 ans pour son scolasticat. En 1946, il est nommé à École, près de Besançon, où il débute une carrière d’enseignant qui se prolongera quelques années jusqu’en 1954, successivement à Lyon-Denuzière, Thizy (Rhône), Lyon-Gerland, Lyon-Bellecombe et La Côte-Saint-André (Isère) Il a certaines difficultés relationnelles avec les élèves, ce qui l’oblige à orienter différemment son activité dans des services administratifs. Après une formation complémentaire en comptabilité, il travaille dans des services d’économat, d’abord à St Didier-sur-Chalaronne (Ain), de 1964 à 1968, puis, pendant quelques 30 ans, à Rome, à l’économat général de la congrégation.

C’est avec rigueur, efficacité et grande discrétion qu’il assure ce service. Vient ensuite le temps de la retraite, d’abord à Beaucamps-Champagnat (1998-2011), puis à l’EHPAD du Montet (St Genis-Laval) où il vient de décéder après bien des années de maladie.

C’est un Frère très cultivé, profondément spirituel, mais peu communicatif, que le Seigneur vient d’accueillir dans la Paix et la Joie sans fin promises à tous ceux qui, comme Frère Ernest, ont été de ‘bons et fidèles serviteurs’.