Home > News > Deceased Brothers > Br. Richard

 


 



 


Social networking

Marist Brothers

RSS YouTube FaceBook Twitter

 

Today's picture

General House: European Course of Accompaniment for Vocational Discernment

Marist Brothers - Archive of pictures

Archive of pictures

 

Latest updates

 


Calls of the XXII General Chapter



FMSI


Archive of updates

 

Marist Calendar

15 July

Saint Bonaventure

Marist Calendar - July

Deceased Brothers

 
2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2019 | 2018

Br. Louis-Julien-Marie Richard

 Date of Death: 10/11/2018
Place: France, Saint Genis-Laval
Province: LHermitage
Age: 87FMS
Read the file sent by the Province


Le Seigneur a accueilli dans la paix de sa maison Frère Louis Julien RICHARD décédé le samedi 10 novembre 2018 à l’âge de 87 ans, dont 68 ans de profession religieuse.

Le Frère Provincial des Frères Maristes, les Frères de la Province L’Hermitage, la communauté de Saint Genis-Lava, sa famille et ses amis vous invitent à les rejoindre par la prière.

La messe de funérailles sera célébrée le mardi 13 novembre 2018, à 15h00, à Saint Paul-Trois-Châteaux (26), suivie de l’inhumation au cimetière. Qu’il repose dans la paix du Seigneur.

______________

Frère Louis Julien Richard naît le 20 mai 1931 à Valliguières (Gard). Son père est viticulteur, et sa mère, très impliquée dans la vie paroissiale (mouvements de jeunes, catéchiste, organiste), s’occupe de la maisonnée : 2 garçons et 2 filles. En 1943, Louis et son aîné, Jean-Pierre, sont au Pensionnat de l’Immaculée Conception d’Aubenas (Ardèche), loin de leur village natal. C’est là que prend naissance la vocation mariste de Louis. Entré au juvénat de La Valla en septembre 1945, il continue sa formation première à Ferrières-sous-Aubenas et à Saint-Paul-Trois-Châteaux. En 1948-1950, il est au postulat et au noviciat à N-D de Lacabane (Corrèze). Puis il vient un an à Saint-Genis-Laval pour le scolasticat. Il commence à enseigner à Séverac-le-Château (Aveyron), puis il passe 2 ans au Liban (Jbeil, Saïda), à la place du service militaire. En 1954, il est à Marseille (école Saint-Joseph, ou Saint Jo).

De 1958 à 1967, il est professeur en 2d cycle à Aubenas. Il est ensuite directeur à Marseille (6 ans) et à Bourg-de-Péage (6 ans), avec un recyclage mariste entre les deux, à Velletri (Italie). En 1980, il est à Marseille comme professeur de philosophie et catéchiste en classes terminales. En 1996, il prend sa retraite en restant sur place ; il est responsable de la communauté. Il rejoint Saint-Paul en 2001 ; il y anime des cours bibliques et y assure la fonction d’organiste. Surtout, il consacre d’innombrables heures de travail à numériser et scanner les documents des archives de l’Institut, mettant à la disposition des chercheurs une base de données de plusieurs dizaines de milliers de pages. Et c’est en se battant durant plus de vingt ans contre la maladie qu’il a assumé cette activité intense et persévérante.

Comme bien des Frères, Louis était discret à propos de sa vie spirituelle ; mais son inlassable activité et sa fidélité quotidienne à la prière communautaire témoignent de sa solidité et de sa profondeur.