Home > News > Deceased Brothers > Br. Denis

 

April 18 - 20 years of the
Canonization of Marcellin Champagnat


 


 



 


Social networking

Marist Brothers

RSS YouTube FaceBook Twitter

 

Today's picture

Germany: Chapter of the Central West Europe Province in Freising

Marist Brothers - Archive of pictures

Archive of pictures

 

Latest updates

 


Calls of the XXII General Chapter



FMSI


Archive of updates

 

Marist Calendar

24 April

Saint Fidelis of Sigmaringen, Priest and Martyr

Marist Calendar - April

Deceased Brothers

 
2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2019 | 2018

Br. Raymond Denis

 Date of Death: 11/01/2019
Place: Canada, Château-Richer
Province: Canada
Age: 90FMS
Read the file sent by the Province


Le Frère Provincial de la Province du Canada et la communauté du Mont-Champagnat, Château-Richer ont le regret de vous informer du décès de Frère Raymond Denis (Frère Raymond-Xavier) décédé à l’infirmerie de Château-Richer le vendredi, 11 janvier 2019 à l’âge de 90 ans et dans sa 72e année de vie religieuse.

Discrètement, sans bruit, notre frère Raymond nous a quittés comme il avait vécu. Car, discret de nature, il aura laissé sa marque par sa jovialité et sa capacité d’adaptation. Lorsque l’on regarde sa « feuille de route » dans les différents services qui lui furent demandés, on voit une grande disponibilité pour répondre à des besoins dans différents domaines : enseignement, animateur, comptable, responsable de jeunes en formation.

Sa mission mariste se divise en deux temps. Une première tranche de 17 ans comme éducateur dans différentes écoles au Québec. Après un stage de ressourcement communautaire à Fribourg (Suisse), il part pour l’Afrique – la Rhodésie du Sud devenue le Zimbabwe – où il sera au service de la communauté et des jeunes durant 40 ans, impliqué dans différents milieux éducatifs et services communautaires, ce qui montre à la fois sa disponibilité et sa capacité d’adaptation.

Comme il arrive souvent, la maladie des dernières années risque de nous faire oublier la vraie personnalité de ceux qui nous quittent. Nous nous rappelons que Raymond fut un homme d’un physique imposant, travailleur infatigable et sportif aguerri, surtout au tennis… D’un caractère jovial et ouvert, il était un confrère avec qui il faisait bon vivre et qui était apprécié de tous ceux qui le côtoyaient. Religieux convaincu, il s’est investi, au Zimbabwe, dans la formation d’aspirants maristes jusqu’à la toute fin de sa présence dans ce milieu : c’est cette image attachante que nous gardons de lui.