Conectarse

Hermanos maristas

RSS YouTube FaceBook Twitter

 

Foto de hoy

Casa general: ¡Feliz Cumpleaños Hermano Ernesto!

Hermanos maristas - Archivo de fotos

Archivo de fotos

 

Últimas novedades

 


Llamadas del XXII Capítulo General



FMSI


Archivo de novedades

 

Calendario marista

21 febrero

Santos: Pedro Damiani, Severino y Irene
Dia International del Idioma Materno (ONU)

Calendario marista - febrero

Annales de lInstitut

 

Divisées en neuf étapes
F. Henri Bilon AVIT - 1884

Roma 1993
Bajar PDF (4,1 MB) Bajar WORD (1,7 MB)

Index thématique (F. Louis Richard) : PDF (1 MB) WORD (500 kb)

Outre les "Annales des maisons", F. Avit a composé les "Annales de lInstitut" dans lesquelles il rapporte les faits concernant lInstitut comme tel, depuis la naissance du Fondateur, 1789, jusquen 1891.

La première partie de ces dernières avait été publiée sous le titre: "Abrégé des Annales", à Rome en 1972. Le stock de cet ouvrage étant épuisé de nos jours, une nouvelle édition sest imposée. Cétait donc loccasion de publier lensemble de louvrage. Il va paraître en trois volumes dans le courant de lannée, sous le titre que F. Avit lui a lui-même donné: Annales de lInstitut.

Le présent texte est lexacte transcription du manuscrit. Mais comme il nest pas écrit par lauteur personnellement, mais dicté par lui à différents secrétaires, lintégrité du texte paraît moins importante que celle de la pensée. Les fautes dorthographe, manifestement causées par la distraction des secrétaires, sont corrigées. Les fautes plus importantes, comme des accords de verbe, sont corrigées en mettant entre crochets les lettres qui manquent. Les mots omis sont également restitués entre crochets, tandis que les mots en trop sont mis entre parenthèses.

Il est notoire que F. Avit commet beaucoup derreurs, surtout de dates. Elles sont rectifiées dans toute la mesure du possible par des renvois en bas de page.

La ponctuation, notamment lusage exagéré des virgules et des points-virgules est modifiée par la suppression des virgules quand elles ne sont pas nécessaires pour la compréhension de la phrase et par la substitution dun grand nombre de points-virgules, soit par une virgule, soit par un point, surtout si la phrase est déjà longue, soit quelquefois par deux points, selon les règles en usage de nos jours.

Les paragraphes trop longs sont divisés selon les différents thèmes développés. Pour permettre une consultation plus facile, les paragraphes sont numérotés par un chiffre entre crochets.

Lauteur ne met pas de sous-titres. Ils sont donc tous ajoutés. Pour laisser cette impression de texte suivi, ceux-ci sont en fin de ligne et non, comme on a coutume de le faire, soit au début de la ligne, soit au milieu.

Comme les paragraphes sont souvent juxtaposés, sans suite logique et quil serait fastidieux de mettre un titre presque à chacun, les sous-titres restent souvent dans le vague et suggèrent plus quils ne disent.

Lanalyste a rassemblé dans un cahier à part, ajouté à la fin de louvrage, quelques notes. Elles ont été mises à la place indiqué mais reproduites avec un caractère plus petit et en retrait sans autre indication.

Si le lecteur trouve le texte dans son ensemble trop hétérogène à cause de lenchevêtrement des thèmes, des redites, quil se rappelle dabord quil sagit non pas dune histoire ou dun récit suivi, mais dannales, cest-à-dire dune suite de faits notés à mesure quon se les rappelle ou quils se sont déroulés dans le temps. De plus, il faut aussi prendre en compte la manière de travailler de lauteur qui dicte son récit à mesure que sa mémoire le lui présente ou quil trouve un document. Son but nest pas de dégager le sens, de révéler les intentions, de faire des rapprochements, bref! délaborer lhistoire au sens scientifique du terme, mais simplement de rapporter des documents, des faits, dont lhistorien pourra se servir. Doù sa préoccupation de ne rien oublier, de noter tout ce quil découvre dans sa mémoire ou par ses recherches. Et comme il ne peut pas revenir en arrière, mettre des surcharges ou recommencer plusieurs pages, il note à la suite au détriment dun enchaînement logique auquel, pour ne rien manquer dessentiel et faute de temps que la maladie déjà limite, il ne peut sarrêter.

Ces considérations jointes à celles quil expose dans la "silhouette de lannaliste" doivent à la fois rendre le lecteur indulgent face aux défectuosités de ce texte et reconnaissant envers lauteur pour lesprit qui la guidé tout autant que pour leffort dont il a payé la réalisation de son oeuvre.

Comme les lettres de M. Champagnat constituent peut-être la plus abondante source dinformation de F. Avit, il est conseillé daccompagner la lecture de ces annales de celle des lettres également présentées chronologiquement. On aura de la sorte un aperçu plus objectif sur les faits.

F. Paul Sester
_____________

Télécharger le texte digitalisé par F. Louis Richard: PDF (4,1 MB) WORD (1,7 MB)
Index thématique: PDF (1 MB) WORD (500 kb)

2673 visitas