20/May/2024 FRANCE

20 mai 1789: naissance de Saint Marcellin Champagnat

Le 20 mai 1789 – annĂ©e du dĂ©but de la RĂ©volution Française – naĂ®t Marcellin Joseph BenoĂ®t Champagnat. L’endroit est une modeste maison de pierres, dans le hameau Le Rosey, qui fait maintenant partie de la commune de Marlhes, Ă  900 mètres au-dessus du niveau de la mer, situĂ©e dans le canton rural de Saint-Genest-Malifaux. La ville plus grande situĂ©e Ă  23 km est Saint-Étienne, Ă  la frontière du DĂ©partement de la Loire. Ă€ cette Ă©poque, environ 2.700 habitants vivaient Ă  Marlhes. C’était une rĂ©gion peu fertile et froide, et Ă  l’époque de la naissance Champagnat, il y avait un haut taux de mortalitĂ© infantile (30% de dĂ©cès annuellement), et la mortalitĂ© juvĂ©nile y Ă©tait aussi très Ă©levĂ©e.

Environ 60% de la population était formée d’agriculteurs. C’est dans ce contexte typiquement rural que nous retrouvons la famille de Jean-Baptiste Champagnat, le père de Marcellin, un petit commerçant et un travailleur, qui en est arrivé à occuper des charges publiques durant la Révolution. La mère, Marie-Thérèse Chirat, était l’âme de la maison et se dévouait au soin des neufs enfants que comptait la famille. Un dixième est né après Marcellin.

Des annĂ©es plus tard, le Père Champagnat rappellera son enfance dans la demande de reconnaissance de l’Institut adressĂ©e au roi Louis-Philippe. La lettre dit ceci :

« NĂ© dans le canton de St. GenĂŞt Malifaux, dĂ©partement de la Loire, c’est avec d’infinies difficultĂ©s que j’ai pu apprendre Ă  lire, faute de maĂ®tres capables : dès ce moment, j’ai senti l’urgent besoin d’une instruction qui pourrait, Ă  peu de frais, faire dans les zones rurales ce que les Frères des Écoles ChrĂ©tienne font dans les villes Â». (Lettres n. 34)

Pèlerinage virtuel Ă  ROSEY –  http://q-r.to/bak66P

Photos Rosey

RETOUR

Réunion de la Conférence Mariste d’Asie �...

SUIVANT

Autres Voix Maristes 65 et 66 : Réflexion s...