22/Juil/2020 FRANCE

23 juillet : anniversaire de la Promesse de Fourvière – Pèlerinages virtuels

Le 23 juillet 1816, au lendemain de leur ordination, un groupe de jeunes prêtres se rendit au Sanctuaire de Fourvière, à Lyon, en France, et aux pieds de Notre-Dame, et promit de fonder la Société de Marie. À l’occasion de l’anniversaire de cette Promesse, le Réseau des Centres de la Mémoire de la Région de l’Amérique du Sud invite toute la famille mariste à un autre Pèlerinage virtuel pour parcourir les lieux de fondation mariste.

Grâce à ce pèlerinage, il est possible de visiter la basilique Notre-Dame de Fourvière et l’emblématique cathédrale Saint-Jean-Baptiste, toutes deux situées à Lyon, en France.

Pour les visites virtuelles, suivre les instructions suivantes : Pour participer en utilisant les smartphones, tablettes, lunettes VR : pointez la caméra sur le code VR qui apparaît au bas et acceptez d’ouvrir le lien qui se présente. On peut également participer en utilisant un navigateur capable de reproduire le son.

Basilique Notre-Dame de Fourvière – http://q-r.to/bak6Bd
Cathédrale Saint-Jean-Baptiste – http://q-r.to/bak67H

Fourvière

Le nom vient de l’expression latine forum vetus (vieux forum), à cause des vestiges de l’ancienne cité romaine fondée au pied de la colline en 70 a.c.n., considéré comme le point zéro de la cité. Au 9e siècle, on érigea à cet endroit une chapelle catholique dédiée à Notre-Dame du Bon Conseil; elle fut détruite lors de guerres successives et reconstruite en 1596; elle devint un lieu de guérisons miraculeuses et de pèlerinages constants. C’est dans cette ancienne chapelle, le 23 juillet 1816, que les douze jeunes prêtres récemment ordonnés s’engagèrent devant l’image de la Vierge noire par la promesse historiquement reconnue comme ‘La Promesse de Fourvière’, l’acte de fondation de la Société de Marie. Parmi ces jeunes prêtres se trouvaient Marcellin Champagnat, Jean-Claude Colin, Étienne Déclas et Étienne Terraillon. La promesse fut reprise solennellement en 1836, en action de grâce pour l’approbation pontificale de la Société de Marie. Aujourd’hui, attenante à l’ancienne église, se trouve la majestueuse Basilique Mineure de Fourvière, terminée en 1896. Le frontispice met en évidence certains personnages et saints reconnus dans le diocèse de Lyon, parmi lesquels nous voyons le P. Champagnat et le P. Colin. Ce centre de pèlerinage monumental dominant le paysage de Lyon met en évidence la force de la spiritualité mariale. Du haut de la colline, on peut voir facilement la plaine où est construite la cathédrale de Lyon.

Basilique Notre Dame de Fourvière – http://q-r.to/bak6Bd

Pour la famille mariste, cet événement est l’assise d’un projet créateur en vue d’un renouveau apostolique de l’Église exprimé par les différents rameaux qui forment la Société de Marie. C’est en même temps un lieu très important pour les Maristes de Champagnat : dans ce sanctuaire, Marcelin se consacrera avant de partir vers la paroisse de La Valla. Et plus tard, il y viendra remercier la Vierge pour la nomination de Mgr Gaston de Pins, administrateur de l’archidiocèse de Lyon et protecteur de l’Institut mariste.

La cathédrale Saint-Jean-Baptiste de Lyon

La cathédrale Saint-Jean-Baptiste, ou simplement la cathédrale de Lyon, est le siège épiscopal de l’archidiocèse de Lyon. L’archevêque de Lyon porte le titre de Primat des Gaules. Elle est construite sur les rives de la Saône, dans le quartier médiéval du Vieux Lyon. La cathédrale fut construite entre 1180 et 1480, et à différents moments, elle a souffert de dommages et eut besoin de restaurations, comme lors de la Révolution Française. Son architecture combine le roman et le gothique. Parmi les innombrables faits historiques, l’église fut le siège du Deuxième Concile de Lyon et le mariage d’Henri IV et de Marie de Médicis. Depuis le seuil devant la cathédrale, il est possible de voir la colline et la coupole du Sanctuaire Basilique de Fourvière. Sur la partie supérieure de la coupole, on peut voir la statue dorée de Notre-Dame de l’Immaculée Conception installée en 1852.

Cathedral Saint-Jean Baptiste – http://q-r.to/bak67H

RETOUR

Un outil des Nations unies pour les Maristes ...

SUIVANT

Les principaux acteurs des écoles maristes s...