28/Avr/2021 MAISON GéNéRALE

30e anniversaire de l’assassinat du Frère Moisés Cisneros

Le 29 avril nous rappelle les trente années depuis l’assassinat du F. Moisés Cisneros. Le Frère Moisés est né en Espagne et se rendit au Guatemala en 1984. Le Guatemala vivait alors ce que l’on a appelé le « Conflit Interne », une sanglante guerre civile. Il était Directeur de l’École Mariste de Guatemala, dans la zone 6; il fut assassiné dans son bureau le 29 avril 1991. On avait d’abord pensé à un vol, mais lors que le corps fut enlevé, on s’est rendu compte qu’il s’agissait un « crime professionnel » commis par un escadron de la mort.

Nous croyons que la mort du F. Moisés fut un assassinat politique, faisant partie de la persécution déclenchée contre l’Église, l’Église engagée avec les plus pauvres, comme celle dans laquelle a vécu le Frère Moisés, engagé dans quelques communautés d’El Salvador et dans le diocèse de Quiché, au Guatemala. Un Église fidèle au Concile Vatican II et à la Conférence épiscopale de Puebla. Un Église persécutée, sur laquelle Monseigneur Gerardi enquêtera plus tard et pour laquelle aussi il donnera sa vie.

On a demandé à l’Archevêque de Santiago de Guatemala l’intronisation de la Cause de Canonisation du Frère Moisés, et nous attendons sa réponse. En la demandant, nous voulons discerner avec toute l’Église le possible martyre de notre frère. Comme congrégation, nous affirmons que la mort de notre frère est le résultat de sa fidélité à Jésus Christ, à l’Évangile, à l’Église et à sa propre vocation.

_____________________
F. Guillemo Villarreal – Postulateur général

Prière – América Central
XXX Aniversario de la muerte del H. Moisés Cisneros

RETOUR

Réunion de l'Aire de Vie Mariste de l'Admini...

SUIVANT

Le Mémorial Mariste de Curitiba célèbre so...