04/Juin/2020 MAISON GéNéRALE

5 juin – Journée Mondiale de l’Environnement

La veille de la fête de saint Marcellin, nous trouvons la Journée Mondiale de l’Environnement. Il s’agit d’une journée que l’on célèbre depuis 1974, depuis que l’ONU l’a instaurée dans le but de faire prendre conscience de la nécessité de tourner notre regard du côté de l’environnement. Pour le souligner, les Nations Unies présentent une série d’objectifs spécifiques. Depuis lors, les projets réalisés pour sensibiliser des millions de personnes se sont multipliés de plus en plus.

Nous aussi, Maristes de Champagnat, nous avons développé notre conscience écologique. Nous nous sommes laissé toucher par la réalité de notre monde d’aujourd’hui. En tant que communautés et en tant qu’institution, nous voulons également répondre aux besoins émergents, là où la préoccupation et les soins de notre maison commune sont assumés dans tous les coins du monde. Les petites actions et les grands projets seront mis sur pied, de même que des activités de formation et de conscientisation éducative.

Le XXIIe Chapitre général des Frères Maristes, dans son troisième appel, nous rappelait la nécessité de promouvoir la culture des écos, et nous invitait en même temps à réveiller en nous une conscience écologique qui nous engage à prendre soin de notre maison commune.

En créant le Secrétariat de Solidarité, en septembre 2019, le Conseil général a voulu que le soin de notre monde soit aussi présent parmi les priorités de l’Institut, et pour cela, il a décidé d’inclure un département de « Écologie » à l’intérieur de cette structure. Nous disons que la Solidarité nous parle de l’attention et du soin de quiconque se trouve dans le besoin. Eh oui! notre maison commune y compris.

Dans cette crise sanitaire que nous vivons dans bien des pays du monde, nous découvrons plus clairement que le monde entier ne fait qu’un, que la vie n’a pas de frontières, que l’être humain se retrouve en étroite relation avec ceux qui l’entourent et avec ce qui l’entoure. De plus, nous sommes toujours plus conscients que l’attention au monde se répercute  spécialement chez ceux qui sont dans une plus grande nécessité. Comme le répète fréquemment le Pape François dans ses écrits et ses homélies : « Jusqu’à quel point sont inséparables la préoccupation pour la nature, la justice envers les pauvres, l’engagement avec la société et la paix intérieure » (LS 10).

Souligner cette « Journée Mondiale de l’Environnement » nous rappelle notre engagement, comme Maristes de Champagnat, envers la nature et envers les pauvres. Aujourd’hui, c’est autant à toi, comme individu, et à ta communauté et à ta famille, que nous voulons encourager à continuer de t’engager dans cet effort comme membre d’une famille globale pour être ensemble des constructeurs de ponts. Des ponts qui nous rapprochent de qui se trouvent dans le besoin : tant les personnes et  que la nature.

_______________
F. Ángel Diego – Directeur du Secrétariat de Solidarité

RETOUR

Assemblée des dirigeants maristes du Mexique...

SUIVANT

Noviciat interprovincial de La Valla à Medel...