08/Sep/2020 MAISON GéNéRALE

8 septembre : Journée Internationale de l’Alphabétisation

Comment? Il existe encore une Journée Internationale de l’Alphabétisation? Est-ce possible? Nous sommes en 2020, et cela fait des années que l’alphabétisation devrait être un concept que l’on ne retrouve que dans les livres d’histoire, comme une réalité qui a existé dans le passé mais qui n’a plus aucun écho dans notre monde. Cependant, nous savons bien qu’il nous faut encore continuer de travailler afin que l’alphabétisation soit une réalité à tous les niveaux.

Certains pourraient comprendre ce mot « alphabétisation » comme une démarche répétitive par laquelle une personne connaît les mécanismes pour lire et écrire. Nous qui nous consacrons à l’éducation, nous savons que l’alphabétisation devrait aller au-delà des simples exercices d’identification et de reproduction des mots. Comme éducateurs, nous voulons et nous devons travailler à ce que les personnes puissent faire de ces mécanismes des outils de progrès pour leur vie, qu’ils les aident à avancer, à aller plus loin, afin de pouvoir en arriver à être plus autonomes et autosuffisantes, et pouvoir se développer de façon plus intégrale. L’alphabétisation devient le premier pas, élémentaire et nécessaire, pour une éducation intégrale.

Et nous, en tant que Maristes de Champagnat, que pouvons-nous faire? Non seulement ce que nous pouvons faire, mais aussi comment en faire davantage et mieux. Nous sommes des spécialistes en éducation, par conséquent en alphabétisation également. Des milliers de frères et de laïcs, tout au long de leur vie, de nos vies, nous avons aidé et favorisé un meilleur développement de l’éducation et de l’alphabétisation.

Dans la situation de crise qui se vit actuellement dans bien des endroits dans le monde, fruit des traîtres conséquences de la Covid-19, nous devons être davantage attentifs à ce que ne se perdent pas les progrès réalisés dans nos œuvres éducatives. Nous aurons besoin de renforcer, dès que possible, les démarches élémentaires d’enseignement-apprentissage.

En rappelant la date de commémoration de la Journée Internationale de l’Alphabétisation, nous nous unissons aussi à tous ces organismes, publics et privés, associations de laïcs et de groupes religieux… qui consacrent temps et efforts pour offrir une meilleure formation à des personnes, spécialement les plus vulnérables. Nous ne pouvons pas oublier que cette volonté soit étroitement liée avec les Objectifs de Développement Durable, puisque une bonne éducation aidera à l’élimination des inégalités et favorisera l’accès à davantage de ressources. Cette commémoration est spécialement en lien avec l’Objectif 4 qui nous parle d’une éducation de qualité.

Il est curieux de voir comment, dans le Message du XXIIe Chapitre général, on nous rappelle l’invitation « d’affronter les défis actuels » en privilégiant toujours « la dignité et l’égalité fondamentale de tout le peuple de Dieu ». En ces temps de crise, principale conséquence de la Covid, on nous rappelle que, comme Maristes de Champagnat, nous sommes appelés à poursuivre le travail et l’approfondissement de la réalité qui nous est donné de vivre. Nous continuons à le faire, dans de nombreux centres éducatifs, en permettant l’accès à l’éducation à des milliers d’enfants et de jeunes. L’accès à une éducation de qualité qui permet un développement intégral des filles, des garçons et des jeunes.

_____________

F. Ángel Diego – Directeur du Secrétariat de Solidarité.

RETOUR

Nouvelle Lavalla200> communautés nommées po...

SUIVANT

Circulaire du F. Ernesto Sánchez Barba, Sup...