24/Feb/2012 PHILIPPINES

9 -14 février 2012 – Davao

Le Secrétariat Général vient de clôturer la cinquième rencontre de diffusion du nouveau système de la Base de données pour l’Institut, tenue cette fois à Davao (Philippines), du 9 au 14 février, avec les Secrétaires Provinciaux d’Asie et d’Océanie. Les participants étaient : Agnes Reyes, F. Brian Kinsella (AMAG) ; Gelyn Simtim Niñofranco, F. John Y Tan, F. Vince Celeste (East Asia) ; Azariah Orovea (Melanesia) ; F. John Dyson (Melbourne) ; F. Patrick Bignell, F. David McDonald (New Zealand) ; Sudarshana Mohotti, F. Joseph Peiris (South Asia) ; F. Anthony Robinson, F. Graham Neist (Sydney) ; les participants de l’Administration Générale étaient les Frères Pedro Sánchez de León, Secrétaire Général, et Marcelo De Brito, programmeur.

Dans les quatre articles précédents sur les rencontres des Secrétaires Provinciaux (Espagne, France, Mexique y Kenya) que j’ai écrits pour www.champagnat.org, l’attention s’est surtout portée sur les objectifs et les raisons de ces cours de formation ; chacun de articles comprenait, en outre, quelques commentaires des participants. Je souligne que le lieu, l’accueil, le contact avec la culture du pays ont été une expérience de fraternité et d’apprentissage.

Sur le groupe présent à cette rencontre je soulignerais qu’il a témoigné d’une diversité de cultures, d’une capacité d’adaptation et collaboration propres à des personnes qui ont profondément intériorisé le sens de la fraternité et l’esprit de travail.

Voilà donc quelques commentaires des participants en réponse aux questions suivantes :

a)      Quel est votre avis sur l’organisation de ce cours ?

–          Je reste impressionné par la bonne organisation du cours. Conscient de la barrière de la langue, je suis reconnaissant pour l’effort de transmission en anglais. Le cours a été très sympathique et accueillant. Très bonne l’idée d’avoir été invitées à apporter toute l’information nécessaire pour la saisie des données dans le système.

–          Excellente l’idée du Secrétariat Général de se doter d’un système de données universel pour toutes les Unités Administratives. Le système est très bien conçu et élaboré.

b)      Quel est votre avis sur le Système de la Base de données ?

–          Quand j’ai compris comment fonctionnait la Base de données, le reste à été très facile. Ce qui m’a aidé à saisir les données, c’est d’avoir réalisé l’importance des maisons et de leurs ‘rôles’.

–          Il serait très utile de disposer d’un guide du système, surtout dans les aspects pratiques, afin de mieux en comprendre les concepts. Très importantes les notes dans les champs, car elles aident beaucoup au moment d’introduire l’information.

–          Il faudra longtemps pour introduire les données demandées ; nous devrons faire de nombreuses recherches historiques pour obtenir l’information précise, mais, heureusement, cela nous portera à mettre de l’ordre dans notre propre histoire provinciale et dans nos documents, bien éparpillés actuellement.

c)      Avez-vous quelque suggestion pour des cours similaires dans d’autres régions de l’Institut ?

–          En ce qui me concerne, je crois avoir compris le système et la manière de l’utiliser. La saisie des données est très simple ; je ne vois pas la nécessité d’un autre cours au niveau international. Mais d’un autre côté, il me semble nécessaire que d’autres personnes dans les Provinces apprennent le système et se lancent dans la recherche pour enrichir l’information que l’on pourra introduire.

–          Je crois qu’il faut une personne qui aide à partir de l’Administration Générale, pour répondre aux questions et faire les changements voulus à mesure qu’on saisit des données ; autrement, s’il faut longtemps pour avoir une réponse, les gens se décourageront; les doutes sont à régler immédiatement.

–          Je crois que ce serait une bonne idée d’avoir des cours similaires dans nos régions ; d’autres personnes qui travaillent avec nous aimeraient, certainement, tout savoir sur la Base de données afin de collaborer.

d)     Croyez-vous que le système sera utile pour votre Province ? Pourquoi ?

–          Le système offre la possibilité d’introduire des données historiques et actuelles. L’utilité de la base de données dépendra en grande partie du travail et du sérieux de l’information que chaque Secrétariat Provincial voudra bien introduire.

–          J’ai l’impression que la Base de données s’adapte mieux aux besoins de l’Administration Générale qu’à ceux des Provinces. J’en avais une idée erronée. Je pensais qu’elle serait utilisée par la Province pour envoyer des courriels aux Frères, pour ajouter des renseignements personnels et d’autres types de données. Je crois qu’il faudra faire attention tous les jours, afin d’introduire l’information sollicitée par la base elle-même ; à certains moments cela fera aussi un surcroit de travail qui s’ajoutera au travail déjà existant au Secrétariat Provincial

–          Oui, c’est très utile pour la Province en ce sens que le système tel qu’il a été conçu nous aidera à organiser et à mettre à jour nos registres et à avoir accès à d’autres Unités Administratives de l’Institut.

Ce cours de formation à Davao marque la fin de la série de rencontres avec tous les Secrétariats Provinciaux, les Districts et les Secteurs. Désormais il est temps de commencer une nouvelle étape, à la programmation et au style différents, avec les Secrétariats Provinciaux qui seront invitées à une première réunion. Cette rencontre de formation aura lieu à Alcalá de Henares (Madrid – Espagne) avec deux objectifs très concrets : évaluation de la démarche de mise en œuvre du système Database et lancement de la version 3 d’Archivum (Pergamum).

F. Pedro Sánchez de León, Secrétaire Général

RETOUR

Session des animateurs de communauté à Manz...

SUIVANT

A partir de lexpérience, une réflexion...