23/Déc/2016 MAISON GéNéRALE

Animateurs vocationnels maristes pour un nouveau commencement

Le Secrétariat Frères Aujourd’hui a organisé une rencontre des animateurs vocationnels maristes; elle s’est tenue à la Maison générale, du 10 novembre au 14 décembre. Ce compte-rendu porte sur cette rencontre; y ont participé 37 personnes : frères et laïcs/ques, de 27 pays différents. On peut retrouver l’information complète de cette rencontre ici.

 

Témoignages sur la rencontre des animateurs vocationnels maristes

« Je suis heureux du partage et je remercie pour les expériences vécues et les contenus présentés. Ce fut un temps d’oxygénation, d’intériorisation et d’apprentissage nécessaires pour mon cheminement comme personne, comme frère et comme animateur vocationnel. » (Un frère de la région de l’Arco Norte)

« Ce fut une expérience de vie très valorisante et significative. Elle m’a aidé à entrer en mon intérieur, à fortifier ma spiritualité, à approfondir les contenus vocationnels et les apports pour avancer ensemble, frères et laïcs, dans l’animation vocationnelle. » (Un frère de la région de l’Amérique du Sud)

« Une riche expérience de fraternité et de richesses interculturelles où nous avons pu partager notre expérience vocationnelle, nos méthodes et nos préoccupations personnelles en cherchant ensemble comment avancer, à partir de nos propres réalités, vers une nouvelle pastorale vocationnelle. » (Un frère de la région d’Europe)

« J’ai beaucoup apprécié toutes les expériences. Grand merci à tous. Ce fut une expérience enrichissante et stimulante au début de ma mission comme animateur vocationnel. Je me suis senti très heureux de faire partie de ce groupe de frères, de sœurs et d’amis maristes. » (Un frère de la région d’Asie)

« Ce fut merveilleux de pouvoir offrir des idées neuves aux ‘Animateurs vocationnels’. J’ai acquis de l’expérience à partir du partage de nos idées et des expériences des différentes régions. Ce fut une bonne expérience d’internationalité et de vie de communauté, tous unis par le même charisme de Champagnat. » (Un frère de la région d’Afrique)

« Ce fut une expérience très enrichissante. Frères et laïcs ensemble pour partager la vie et un même esprit de famille. Apprendre les uns des autres et de mieux comprendre ce qu’est un animateur vocationnel. » (Un frère de la région d’Océanie)

« La guitare a besoin d’être accordée pour sonner avec harmonie. Cette rencontre a été une visite au ‘luthier’, Dieu, qui ajuste les cordes et qui m’apprend que non seulement je peux jouer du classique, mais qu’il y a aussi le jazz, la salsa, le pop… Ce ne sont pas seulement de nouvelles mélodies apprises ou améliorées : il faut laisser le ‘luthier’ transmettre son esprit qui fait ‘toutes choses nouvelles’. » (Un laïc de la région de l’Arco Norte)

« Je considère que l’expérience a été très significative. J’ai appris et j’ai partagé les connaissances et les expériences des autres parties du monde. Ce fut un cadeau de Dieu grâce à la communauté des Frères Maristes. » (Un laïc de la région de l’Arco Norte)

« Un vrai cadeau et une expérience communautaire du Royaume que ce partage avec des Maristes de Champagnat. Un grand merci du fond du cœur pour ce cadeau, pour cette occasion si précieuse de partager la VIE MARISTE ! » (Un laïc de la région d’Europe)

« Une expérience très positive. La dimension internationale du groupe a permis de partager l’animation vocationnelle qui se fait dans chaque milieu, de connaître l’expérience des personnes qui ont déjà parcouru cette mission.
La partie théorique m’a permis de cerner certains thèmes avec plus de clarté, d’éliminer des préjugés, d’ouvrir mon regard et de réaffirmer l’importance de l’accompagnement. » (Une laïque de la région d’Europe)

« L’expérience de vivre en profondeur une telle diversité culturelle et de partager des façons de penser, de sentir et d’agir. Merci pour l’amitié, pour l’être Mariste et pour me donner l’occasion d’affirmer et de confirmer mon identité comme Mariste. Je me sens satisfaite de vivre ma vie en toute simplicité, ouverte à la différence et à la complémentarité. » (Une laïque d’Amérique du Sud)

 

 Sur les épaules de Champagnat

Échos de la Rencontre des Animateurs Vocationnels Maristes

« Au cours de cette rencontre, la visite à la statue de Marcellin au mur de la Basilique de Saint Pierre au Vatican fut particulièrement significative, et spécialement l’image de l’enfant qui se trouve sur les épaules de Champagnat : il s’agit d’un enfant qui, soutenu par la force du charisme fondateur, fixe son regard sur un horizon de rêve, son avenir.

Nous, à ses pieds, nous nous reconnaissons comme une communauté engagée dans un travail d’évangélisation. Et c’est ainsi que nous voulons nous situer, réfléchir et projeter, frères et laïcs ensemble, l’animation vocationnelle pour nos milieux et pour l’Institut. Quel est le rêve des maristes de Champagnat d’aujourd’hui face à l’animation vocationnelle ? Et si nous montions sur les épaules de Champagnat… »

Parce que c’est seulement lorsque l’on sait où s’investir que l’on pourra accompagner une découverte vocationnelle, en commençant par sa propre vocation et ensuite celle des autres; parce que la passion est un feu et le feu est quelque chose qui attire. Tout le monde – surtout les jeunes –  se rassemble autour du feu pour sa lumière et sa chaleur, et c’est ce que font les jeunes par toute leur vie : chercher la lumière et la chaleur. La force du feu transmet mette passion si convoitée. Où mettons-nous notre passion ? »

« L’animation vocationnelle est comprise comme un moyen et une action de la communauté chrétienne, animée par l’Esprit, à l’exemple et Jésus et en ayant Marie comme modèle. Cette animation fournit les outils nécessaires pour atteindre la réalisation complète des personnes qui sont à l’étape de vie où ils sont rendus et pour accompagner la réponse personnelle à la vie pleine. »

« Tout cela nous amène à conclure avec l’affirmation du frère Emili Turú, lors de son intervention à la 88e Assemblée semestrielle de l’Union des Supérieurs généraux : « Aujourd’hui, il ne sert à rien de réformer la vie consacrée, mais il faut plutôt la reformater » et nous donner, comme Institut, une nouvelle spiritualité, de nouveaux styles de communauté et une diversité de mission : c’est ce que nous devons réaliser. C’est le grand défi des Maristes de Champagnat aujourd’hui : comment être, par nos vies, des témoins universels de l’amour de Jésus, en répondant à l’appel de Dieu à être nous-mêmes en ‘vocation’ à travers le charisme de Marcellin et en ayant Marie comme modèle. »

« ET TOI ? VEUX-TU RÉAGIR ET VIVRE LE RÊVE ? »

RETOUR

Les activités reprennent dans les ?uvres mar...

SUIVANT

Project Lavalla200>...