02/Fév/2023 KENYA

Assemblée des Provinciaux d’Afrique et de leurs Conseils

L’Assemblée des Provinciaux Maristes d’Afrique et de leurs Conseils s’est tenue du 19 au 24 janvier à Nairobi, au Kenya sous le thème : « Fraternité Mariste en communion, en route ensemble pour la mission ». Ont participé à la réunion les 5 Provinciaux de la Région et leurs Conseils: F. Michel Mami (Madagascar), F. Vincent Abadom (Nigéria), F. Emmanuel Mwanalirenji (Afrique Australe), F. Venceslas Baindekeli  Beimoyato (Afrique Centre-Est) et F. Cypian Gandebo (Afrique Occidentale). De l’Administration générale étaient présents les Frères Ernesto, Supérieur général, les Conseillers-liens de la Région, les Frères Ken et Óscar, le F. Jorge, Économe général, et le Frère Gregorio, assistant de l’Économe général et gestionnaire du Plan Stratégique de l’Administration générale.

« C’est la première Assemblée des Conseils provinciaux convoquée par la Conférence des Provinciaux de la Région d’Afrique » a dit le F. Ernesto. Et il a ajouté : « Elle a été vécue dans un climat de dialogue fraternel et à l’écoute de l’Esprit, cherchant les points et les domaines où l’on peut créer une synergie en tant que Région et s’entraider les uns les autres. On sent le désir et l’intérêt de soigner la vie des jeunes Frères dans une Région qui compte actuellement la moitié des frères de vœux temporaires de l’Institut ».

Pour le F. Óscar, la rencontre « fut un temps de réflexion partagée, d’approfondissement et de discernement. L’Afrique voit croître le nombre de Frères, et aussi, peu à peu, grandit en tant que Région. Ce fut un bon moment pour rêver et planifier, pour progresser sur des thèmes importants de régionalisation et de bien penser l’avenir mariste, surtout dans les domaines de la formation initiale et de la mission ». De son côté, le F. Vincent Abadom, Président de la Conférence des Supérieurs du Continent Africain, a manifesté le souhait que la Région Mariste d’Afrique puisse cheminer dans l’unité comme Afrique Mariste.

Les participants à cette Assemblée ont travaillé en équipes en employant la méthodologie de la « Théorie U ». Cette démarche a généré huit thèmes, dont quatre ont été retenus comme priorités principales pour la Région d’Afrique.

Les quatre priorités sont :

  • Réviser les structures administratives actuelles pour qu’elles facilitent l’avenir de la mission et la collaboration maristes, et le partage des ressources humaines dans toute la Région.
  • Ré-imaginer le MIC (la communauté de formation) afin que les expériences de formation des jeunes frères répondent efficacement à leurs réalités et à leurs rêves, et qu’elles assurent une formation humaine de qualité, ainsi qu’une formation à la vie religieuse centrée sur la mission
  • Développer un éventail de programmes et de démarches (incluant le MIUC) qui facilitent l’engagement des jeunes frères dans la pastorale mariste avec un fort esprit missionnaire à travers les différentes réalités des ministères dans la Région.
  • Rechercher et mettre sur pied un projet commun et partagé.

Pour le F. Ken, la réunion « s’est avérée une merveilleuse expérience de discernement ensemble, dans une atmosphère d’engagement avec l’Esprit de Dieu et d’écoute mutuelle; l’Assemblée a établi les priorités qui feront avancer la Région d’Afrique vers l’avenir. Ce fut une expérience de travail en unité au profit de la future viabilité et de la vitalité de la vie et de la mission Maristes en Afrique ».

Le Frère Graham Neist, d’Australie, fut le modérateur de l’Assemblée.

RETOUR

École mariste des vocations 2023 - Brésil...

SUIVANT

Les efforts de FMSI pour aider les enfants r...