17/Jul/2015 MAISON GéNéRALE

Associés pour la mission

Nous terminons l’année Montagne et nous nous approchons de l’ouverture de l’année Fourvière (23 juillet 2015 – 23 juillet 2016), dans la montée préparatoire à la célébration du Bicentenaire de l’Institut. Le thème sera « La Société de Marie, la fraternité : associés pour la mission (frères et laïcs) ».

Cette année de prière et de réflexion, nous, tous les rameaux de la famille mariste, nous la célébrerons unis dans le rappel du Bicentenaire de la promesse de Fourvière, le 23 juillet 2016, en rappelant la promesse de 12 jeunes prêtres animés d’un même rêve, à Lyon, en France, en 1816.

Dans la vidéo de présentation des trois années de préparation en vue du Bicentenaire de l’Institut, le Supérieur général, le frère Emili Turú, nous le rappelle et nous lance un défi :

Dès les origines, les premiers maristes envisagent la Société de Marie comme un grand arbre avec différentes branches : religieux prêtres, religieux frères, religieuses et laïcs.

Le projet n’a pas obtenu la reconnaissance de l’Église à ce moment-là ; le contexte historique n’était peut-être pas favorable.

Aujourd’hui, les circonstances sont très différentes. Nous reconnaissons avec joie que l’Esprit Saint a fait fleurir parmi nous la vocation laïque mariste. Des milliers de laïcs et de laïques du monde entier se sentent appelés à vivre l’Évangile à la manière de Marie, dans la tradition du Père Champagnat et des premiers frères.

Les origines de la Société de Marie nous rappellent que nous, religieux et laïcs, nous sommes associés pour la mission et appelés à présenter le visage marial de l’Église par notre façon particulière d’être et de construire l’Église.

Notre dernier Chapitre Général nous invitait à une nouvelle relation entre frères et laïcs, afin de mieux répondre à la passionnante mission que l’Église nous confie.

Ce même Chapitre disait : Nous envisageons notre avenir mariste comme une communion de personnes dans le charisme de Champagnat. Demeurons donc ouverts à la créativité de l’Esprit Saint qui peut, peut-être, nous mener par des chemins totalement insoupçonnés. 

src=http://www.champagnat.org/shared/bau/icones_2015-16x220.png

Pour rappeler d’une manière spéciale l’année Fourvière, une prière a été composée à l’usage de toutes les branches de la famille mariste (Famille mariste | Emili Turú).

Dans la section de notre page Web mariste spécialement consacrée à l’année Fourvière, on peut trouver quelques documents qui peuvent aider la réflexion autour de cette année. La Famille Mariste aussi a créé un site (www.maristinter.org) qui présente du matériel sur le Bicentenaire de la Promesse.

RETOUR

Les maristes veulent attirer l?attention sur ...

SUIVANT

Nomination de nouveau Supérieur Provincial d...