Histoire de l’Institut – FMS Studia 3

FMS Studia

Tome 1
Du village de Marlhes à l’expansion mondiale (1789-1907)
Fr. André Lanfrey

Tome 2
Mission mariste dans un monde violent et sécularisé (1907-1985)
Fr. André Lanfrey

Tome 3
La lumière incertaine de l’albe (1985-2016)
Fr. Michael C. Green
Traducteur : Fr. Jean-Pierre Cotnoir


Présentation

Si nous, Frères Maristes, sommes collective-ment ce que nous sommes, cela est dû, en bonne partie, à ceux qui nous ont précédés. C’est pourquoi nous pourrons difficilement nous comprendre nous-mêmes sans étudier le chemin qui a conduit au moment actuel, à la veille de célébrer les 200 ans de notre fondation.

Pendant plus d’un siècle, et pour différentes raisons, l’intérêt pour l’histoire de l’Institut ne semble pas avoir été parmi nos priorités. Toutefois, au cours de ces derniers 50 ou 60 ans, il y a eu un effort important pour approfondir notre tradition d’une manière systématique et or-ganisée. Les nombreuses publications ainsi que la promotion des lieux maristes, ont contribué à une diffusion remarquable de nos origines et à un intérêt croissant pour l’étude scientifique de l’histoire mariste.

Ces 3 volumes que nous publions maintenant sont, de quelque manière, notre petit hommage à tous ces frères qui, à des moments différents de l’histoire, avec grand amour et dévouement, nous ont aidés à retourner aux sources, à les mieux connaître et à les aimer.

Cette année 2015, l’Église universelle célèbre l’Année de la Vie Consacrée ; le pape François nous invite à regarder le passé avec reconnaissance. En ce sens, comment ne pas lire ces pages avec un cœur reconnaissant, en pensant surtout aux 25 000 frères et plus qui, depuis 1817, nous ont précédés sur ce chemin d’évangile ? Beaucoup des noms de ces frères ne figureront jamais dans les livres d’histoire, mais ils en sont les vrais acteurs, par leur vie donnée sans mesure au service de la mission mariste, par leur manière d’agir simple et discrète, parfois jusqu’à l’héroïsme.

J’invite le lecteur à aborder ces pages avec reconnaissance. Ceci nous aidera aussi à vivre le présent avec passion et à embrasser l’avenir avec espérance, selon l’invitation du pape François. En ces débuts du XXIème siècle nous voulons un nouveau commencement pour l’Institut Mariste  ; nous sommes engagés collectivement à cette tâche. Le témoignage de ceux qui nous ont précédés est un grand encouragement pour vivre ce temps avec passion et espérance.

Depuis de nombreuses années, le F. André Lanfrey étudie l’histoire mariste d’une manière très professionnelle. Avec une grande patience, il nous a aidés à mieux comprendre d’où nous venons et, par conséquent, à aimer davantage ce que nous sommes. Il nous offre maintenant les deux premiers volumes de cette Histoire de l’Institut Mariste qui, comme nous pourrons en juger, sont écrits avec grande précision et profondeur. Soyez vivement remercié, F. André, pour cette riche contribution à notre patrimoine spirituel.

Merci également au F. Michael Green, qui a relevé le défi de composer le troisième volume où il présente notre histoire récente, de 1985 à nos jours. Le F. Michael a consacré de longues heures à écouter de nombreux protagonistes directs de cette histoire plus récente  ; je suis certain que cette manière d’écrire à partir de documents et de témoignages sera un trésor précieux pour les générations futures.

Nous pouvons imaginer Champagnat et les premiers frères assis devant le bâtiment de l’Hermitage récemment achevé ; sans doute rappelleraient-ils les faits historiques et les anecdotes vécus durant la construction. Quel courage il leur a fallu pour entreprendre la tâche future qui les attendait !

D’une manière similaire, lorsque le P. Champagnat a confié au frère Jean-Baptiste Furet la tâche de rassembler les souvenirs des premiers temps, il était conscient qu’il était en train de vivre et de faire une histoire qui méritait d’être racontée à la postérité, mais surtout il était convaincu que cela valait la peine de l’entreprendre et de s’y impliquer sérieusement. C’est pourquoi, cette collection de volumes sur l’Histoire de l’Institut, qui commence par ce livre, peut devenir un manuel de vie pour découvrir ce qui continue d’être neuf dans les vieux récits : comme le maître de maison qui tire de son trésor du neuf et du vieux (Mt 13,52). Il s’agit d’une histoire que nous pouvons raconter aujourd’hui, mais surtout d’un héritage que nous sommes invités à recevoir et à transmettre.

Depuis les débuts heureux et difficiles, nous avons pu constater avec re-connaissance que notre histoire a été guidée par la main maternelle de Marie, qui a tout fait chez nous. Nous ne devrions donc pas perdre confiance, convaincus que l’avenir de l’Institut sera un reflet du visage maternel d’une aussi bonne Mère et une expression de son chemin de foi à la suite de son Fils

____________________
Fr. Emili Turú, Supérieur général