Ă€ Fatima

13/Oct/2010

Le bulletin a raconté jadis les apparitions de la sainte Vierge à Fatima et les beaux pèlerinages qui font affluer les foules en ce lieu cher a tous les cœurs portugais.

Comme l'Institut compte plus de 1.300 Frères ou sujets en formation de langue portugaise, un mot sur le dernier pèlerinage annuel du 13 mai ne peut manquer de les intéresser.

Celui qui vient d'avoir lieu a dépassé tous les précédents et même, peut-être tous les pèlerinages anciens et modernes de tous les pays du monde.

Il s'agissait de remercier la sainte Vierge de sa protection sur le Portugal qui, grâce à ses chefs catholiques, a échappé aux maux de la guerre et à toute atteinte du communisme apporté par la Russie dans la péninsule.

Non seulement tout l'épiscopat et toutes les notabilités du pays, mais, on peut dire le peuple entier, s'est associé à ce pèlerinage. On a vu, dès la veille au soir, affluer une foule de 500.000 fidèles. Et ce n'a pas été une petite affaire de ranger en bon ordre les 30.000 autos ou autres véhicules qui les amenaient.

Toute la nuit a été consacrée à la prière: adoration nocturne du Saint-Sacrement, confessions, messes matinales et communions. La sainte Eucharistie a été distribuée à 75.000 personnes.

Impossible de décrire en ces quelques lignes la grandiose procession, la bénédiction des malades, les défilés d'Associations, bannières au vent, chantant des cantiques ou récitant le rosaire. Impossible de résumer les discours transmis à la foule immense par les haut-parleurs.

Bornons-nous à rappeler celui du Ministre des Colonies, félicitant le peuple portugais d'avoir si unanimement répondu au désir de ses chefs, exaltant Notre-Dame de Fatima et renouvelant, au nom de la multitude présente et de tout le pays, la consécration du Portugal au Cour immaculé de Marie.

RETOUR

Anciens élèves à Porto Alegre...

SUIVANT

Hongrie, terre mariale...