Chili – Exemple de dĂ©votion mariale

29/Oct/2010

I – Curicó

Il y a quelque temps, Monseigneur Francisco Gillmore, aumônier militaire, rendait visite au poste de carabiniers de Rio Negro (Chili), commandé par le capitaine Alberto Vidal, ancien élève mariste.

Cet ecclésiastique fut frappé par la dévotion que ces braves carabiniers professaient envers la Vierge Marie. Il avait remarqué, en effet, la belle statue que ces bons chrétiens ont érigée à la Vierge dans un coin de la cour de la caserne. Comme il se rendait en leur compagnie vers la statue, il demanda au capitaine: «Ne seriez-vous pas un ancien élève des Frères Maristes? — Comment l'avez-vous deviné?, reprit l'officier. – C'est la dévotion que vos hommes et vous-même professez à la Vierge Marie, les invocations mariales que l'on voit autour de cette grotte si bien ornée. — Oui, il en est ainsi, répondit le capitaine. Je suis ancien élève mariste du collège San Martín de Curicó. C'est là que j'ai appris à aimer et à vénérer la Reine du ciel, Mère de Dieu et notre Mère. Tous mes frères y ont appris la même dévotion, et maintenant la transmettent à leurs enfants. Le jour où je serai destiné à une localité qui aura une école mariste, soyez sûr que j'y enverrai mes enfants. Marie, Monseigneur, est le phare qui guide les anciens élèves des Frères Maristes. Partout où se trouve un groupe de ces anciens, Marie ne tarde pas à briller au milieu d'eux».

Monseigneur, très édifié, félicita ces carabiniers de leurs bons sentiments, et finit en disant: «Je souhaite que la Congrégation des Frères Maristes qui donne à l'Eglise et à la Patrie des chrétiens si fervents et des maîtres si excellents, soit toujours prospère chez nous ».

Le narrateur qui cite ce fait ajoute ces réflexions : « C'est goutte à goutte que les Frères Maristes nous ont inculqué la dévotion à la Sainte Vierge. Avec quelle attention et ferveur nous écoutions le catéchisme du samedi! Comme ces leçons se sont imprimées dans notre âme! Les années sont passées; nous avons grandi; nous sommes devenus pères de famille et des citoyens qui sauront toujours servir fidèlement la Patrie et porter l'idéal que les Frères nous ont inculqué ».

 

II. – Expositions catéchistiques.

Les Frères de l'Ecole Normale de La Cisterna (Chili) ont organisé dernièrement, à San Fernando et à Rancagua, deux expositions catéchistiques qui ont suscité le plus grand intérêt, autant par le goût délicat des exposants que par le choix du matériel exposé. Les diverses sections contenaient des textes de catéchèse, des vues, des images de la vie de Notre-Seigneur et de la Sainte Vierge, des dessins, des diagrammes, des tableaux sur des thèmes bibliques, liturgiques ou doctrinaux: sacrements, commandements, œuvres de miséricorde, première communion, etc. Les tableaux sur la Sainte Vierge tenaient une place de choix.

RETOUR

Nouvelle Ă©cole de Wormhout...

SUIVANT

Les Pères du Concile, anciens élèves maris...