Collège dAuckland

07/Oct/2010

Le 12 juillet dernier, S. Exc. le Gouverneur Général de la Nouvelle-Zélande, Lord Bledisloe rendait visite à notre Collège du Sacré-Cœur, magnifique établissement scolaire de la ville d'Auckland.

La réception fut, il va de soi, imposante, d'autant plus que c'était la première fois que le Collège recevait un tel honneur.

Lord Bledisloe fut accueilli à son arrivée au son des trompettes, le bataillon scolaire présentant les armes. Tout le cérémonial prévu se déroula dans le meilleur ordre, et la visite de l'établissement fut l'occasion de bienveillantes félicitations pour les soins donnés avec intelligence à l'éducation de la jeunesse du pays.

S. E. Mgr Liston, avait bien voulu par sa présence rehausser la solennité de la réception. Après qu'un élève eut lu une belle adresse à S. Exc. le Gouverneur Général, Monseigneur prit lui-même la parole, pour souhaiter la bienvenue à l'illustre visiteur, et le remercier de sa sollicitude pour tout ce qui touche à l'éducation chrétienne de la jeunesse néo-zélandaise. Il rappela les succès récents obtenus par deux anciens élèves, ayant conquis leur Doctorat, l'un à Oxford, l'autre à Rome, symbole de ce double amour de la religion et de la société, qui inspire l'éducation donnée par les Frères Maristes, dont il voulut bien ajouter un éloge délicat.

Lord Bledisloe répondit avec la même élévation de pensée, félicitant les élèves d'avoir sous les yeux l'exemple de maîtres dont la vie est consacrée à la religion et au service du prochain Il ajouta que les nations ne grandissent que par leur foi en Dieu et que la grandeur de l'Empire britannique n'avait pas d'autre cause que cette foi chrétienne qu'il leur recommandait de garder fidèlement dans leurs cœurs. Ce sera, dit-il, la base sur laquelle ils pourront appuyer toute leur vie, y trouvant la force morale qui permet de franchir toutes les épreuves.

Il loua les succès du Collège et félicita les autorités qui l'entouraient de posséder une telle institution dans leur région, et, inévitablement, comme en tout pays, accorda un beau congé en souvenir de sa visite qui a été pour tous un solennel et précieux encouragement.

RETOUR

Athènes - Légion dhon­neur au F. Marie Bru...

SUIVANT

Alger - Un Jubilé sur la terre dAfrique...