Congo – Buta

27/Oct/2010

En fin d'année scolaire, il y a eu à Buta 120 baptêmes ; 235 premières communions ; 11 diplômés d'école secondaire ; 9 diplômés de la section menuiserie ; 23 diplômés de la section électromécanique, 21 diplômés de la section des Auxiliaires Greffiers et 232 certificats de sixième année primaire sélectionnée. Beaux résultats et les plus vives félicitations aux Frères qui continuent de se dévouer sans compter pour que le règne du Christ et de sa Sainte Mère s'étende en Afrique.

A l'occasion des événements qui se déroulent au Congo, la revue Entre-nous publie cet entrefilet : « Confiance malgré tout. Plusieurs Frères sont revenus d'Afrique. Tous nous ont dit leurs inquiétudes et nous ont décrit, en termes cependant moins durs que ceux des journaux et de la radio, les vexations, les injures, les outrages dont certains Européens furent victimes. Nos Frères n'ont rien eu à souffrir jusqu'à présent (Mois d'août). Les plus anciens ont dû revenir à cause de la situation sanitaire très déficiente. D'autres avaient les nerfs à vif.

Cependant faut-il laisser tomber les bras et laisser périr la belle œuvre du Congo-Ruanda ? Notre-Dame n'a-t-elle pas son mot à dire en Afrique, elle, notre Ressource Ordinaire. Elle ne nous abandonnera pas si nous avons confiance en elle…

Frères missionnaires, restés en Afrique malgré l'incertitude de demain, la Congrégation vous est particulièrement reconnaissante. Restez fermes dans votre confiance en l'avenir.

Frères congolais et ruandais, le moment est venu pour vous de montrer que vous aimez votre Congrégation, que vous êtes prêts à tous les sacrifices pour maintenir la bannière de Marie dans le ciel actuellement tourmenté de l'Afrique.

Continuons de recommander nos Frères du Congo et du Ruanda à notre Ressource Ordinaire… Haut les cœurs, plus que jamais et que Notre-Dame d'Afrique sauve le Congo et le Ruanda de la ruée communiste. Prière fervente, pénitence. Ce sont les armes les plus efficaces pour toucher le Cœur de Jésus et de Notre-Dame».

RETOUR

Fa­culté de mariologie...

SUIVANT

Congrès à Costa Rica...