Congo – Situation actuelle

27/Oct/2010

La situation politique semble se normaliser et les violences cesser. Nos Frères tiennent bon à leur poste, malgré les difficultés économiques. A Bobandana, il ne reste que peu d'élèves, mais les Frères y font régner un grand esprit de famille, une grande charité fraternelle et une continuelle bonne humeur. Un Frère de Bukavu écrit: « Ce qui manque le plus ce n'est ni le courage ni la bonne volonté ni l'esprit apostolique, mais la nourriture quotidiennement assurée ». La question du pain quotidien devient, en effet, alarmante : Nos Frères n'ont pas été payés depuis le mois de juin 60 et le dernier gouvernement de la Colonie doit encore le solde de l'année scolaire 59-601.

Devant cette situation, nos Frères de Belgique ont organisé une campagne « Nos Missions », en vue de ramasser les fonds nécessaires au soutien de nos œuvres du Congo. Cette campagne ne diminuera en rien, de par ailleurs, l'apport de la Province à l'Union Missionnaire Champagnat, car, disent nos Frères de Belgique, il n'y a pas que le Congo qui soit dans le besoin et ils pensent aussi à nos Frères de Chine, de Madagascar, de Ceylan. Détail édifiant, le produit de la vente, par notre maison d'édition de Genval de l'ouvrage : « La Passion des F. Maristes en Chine », est destiné à nos Frères de Chine. En décembre dernier, la maison avait déjà versé 50.000 F.B. pour les œuvres de la Chine extérieure. « Donnons à nos élèves, dit la revue " Entre-Nous " de Belgique, l'esprit missionnaire, apprenons-leur à être eux aussi missionnaires, qu'ils prient d'abord pour les missions et pour ceux qui s'y dévouent. Si chaque Frère Directeur veut être lui aussi missionnaire, sans quitter son école, s'il passe à intervalles réguliers dans chaque classe, pour recueillir lui-même l'offrande de chacun, ce geste portera du fruit et donnera chaque fois au F. Directeur, l'occasion de dire quelques mots aux enfants pour leur inculquer davantage l'esprit missionnaire ».

La campagne « Nos Missions » a déjà produit plus de 50 000 F.B. Notre école d'Azelo, en Hollande, a donné 6.000 F.B. et celle de Nimègue a versé 16.200 F.B. pour les études d'un Frère congolais et 21.750 F.B. pour nos œuvres du Nyassa. L'Institut Sainte Marie d'Arlon a donné 33.500 F.B. et l'école de Templeuve en a donné 1 240.

                                    (D'après «Entre-Nous»)

________________

1 Ce solde vient d'être versé.

RETOUR

Nouvelles - Chine...

SUIVANT

Procès de béatification de 21 Frères marty...