Deux fĂŞtes au Liceo Castilla de Burgos

21/Oct/2010

Le Diario de Burgos, des 7 et 23 juin 1953 relate deux solennités célébrées au Liceo Castilla de Burgos.

La Fête du Vénérable Fondateur des Frères Maristes. Le « Liceo Castilla», écrit le périodique, a vécu, le 6 juin 1953, un jour de fête au souvenir ineffaçable par les actes divers qui ont marqué la fête du Vénérable Marcellin Champagnat, Fondateur de l'Institut des Frères Maristes.

Il y a eu d'abord Messe de communion, célébrée à huit heures et demie dans la chapelle du Collège par le Secrétaire de l'Aumônier du Conseil diocésain de la jeunesse d'Action catholique. Don Mariano Barriocanal. Le sermon a été prêché par l'Aumônier de la branche masculine d'Action catholique, chanoine Isidore Diez Murugarren.

Tous les élèves assistaient à la cérémonie avec leurs maîtres et se sont approchés par centaines de la Sainte Table. La Schola Cantorum du Collège a interprété un programme choisi de musique sacrée et, à la fin de la messe, les Aspirants du Centre d'Action catholique du Collège ont reçu leurs insignes.

A onze heures, dans les cours de l'école, se sont déroulés des compétitions sportives et des divertissements variés. A douze heures et demie, eut lieu une adoration solennelle de la Congrégation des Tarcisius. 

A six heures de l'après-midi, plusieurs actes eurent lieu, en présence des autorités. A la présidence, on distinguait le Capitaine Général de la région, le Gouverneur civil et Chef du Mouvement, le Maire de la ville et le Président de la Chambre, ces deux derniers anciens élèves ; le délégué aux Finances, le Délégué Provincial au Tourisme et à l'Information, le Délégué du Front des jeunesses et d'autres autorités religieuses civiles et militaires.

Portant la chape, le Vicaire Général du Diocèse, assisté de l'Aumônier du Collège, a procédé à la bénédiction solennelle du nouveau cabinet de Physique et du Laboratoire de Chimie installés au rez-de-chaussée de l'ancien édifice, après quoi eut lieu dans la salle des fêtes une sympathique séance, présidée par les autorités avec l'assistance des élèves du Liceo.

D'abord les collégiens entonnèrent l'Hymne à Burgos, puis le F. Directeur prononça d'expressives paroles de bienvenue, insistant sur la signification de la fête et sur la part importante qu'ont eue les Frères Maristes dans la formation de la jeunesse de Burgos, d'Espagne et du monde entier. Il remercia les autorités de leur présence et termina en exhortant les élèves à continuer à aimer Dieu et l'Espagne.

De grands applaudissements soulignèrent les paroles du Frère Directeur. On chanta l'hymne au Vénérable Champagnat, Fondateur de l'Institut des Frères Maristes. Ensuite l'orchestre du Collège interpréta parfaitement « Domino » composition de Ferrari, et l'élève Antonio de Sebastian Carazo, premier prix d'éloquence du Collège, exalta d'une façon admirable la « Cabeza de Castilla ». Le chœur des soprani donna une série de chansons régionales et l'élève José Luis Varona Santamaría, premier prix de déclamation, récita une très belle poésie à l'Immaculée Conception. Puis de petits enfants, en costumes typiques de Castille, exécutèrent des danses populaires, avec intervention de l'orchestre du Collège.

Le Gouverneur civil, Chef du Mouvement, prononça un bref discours disant combien il apprécie l'œuvre efficace d'éducation des institutions religieuses de Burgos et excitant les élèves à persévérer dans leur amour pour Dieu et pour la Patrie, « parce que la jeunesse étudiante, dit-il, est un motif de fierté et de joie pour l'Espagne nouvelle que nous devons vous léguer. »

Au milieu de vigoureux applaudissements, M. Posada Cacho remit le magnifique trophée d'argent, gagné par le Liceo Castilla, à titre de champion de la Province dans les compétitions sportives scolaires ainsi que le fanion correspondant. L'hymne national clôtura la réunion et M. Posada Cacho fit acclamer l'Espagne, Franco et l'Institut mariste.

Les élèves assistèrent, après, à une séance de cinéma et un verre de vin d'Espagne fut offert aux autorités et principaux invités.

 

Fête des Anciens élèves des Frères Maristes.

Le dimanche 21 juin, il y eut grande fête encore au Liceo Castilla. Une fois de plus, les Anciens élèves s'étaient donné rendez-vous pour évoquer leur vie d'étudiants et donner à l'Institut des Frères Maristes un témoignage de reconnaissance.

Il y eut cette année une circonstance exceptionnelle, digne d'être mentionnée. Le Président du Conseil National de la Fédération des Associations des Anciens élèves des Frères Maristes, récemment fondée, Son Excellence M. Eduardo Aunes, Président de la Cour des Comptes et ancien Ministre, a bien voulu envoyer à l'Association de Burgos un message expressif et élogieux et le drapeau de la Fédération. »

Ce drapeau, qui symbolise toute l'œuvre mariste en Espagne, a déjà reçu des décorations de grande valeur : celles d'Alphonse X le Sage et d'Isabelle la Catholique, et celle du Front des jeunesses, cette dernière reçue récemment apparaissait sur le drapeau, pour la première fois, en cette circonstance.

A la Sainte Messe, célébrée par Don Luis Estalayo, aumônier de l'école, le Rév. Don Gonzalo Izquierdo Ortega, ancien élève, fit un très beau sermon sur le Vénérable Père Champagnat et son œuvre et un chœur bien fourni chanta de beaux motets.

A onze heures, après la prise de vues photographiques, l'assemblée générale se tint dans la salle des fêtes sous la Présidence des Membres de la Direction. La session étant ouverte, le Secrétaire lut le compte rendu des activités de l'année ; le trésorier exposa l'état des comptes et le Président M. Gonzalo Soto parla d'une façon éloquente, lut la lettre envoyée par le Président du Conseil National et prononça des paroles ardentes et de haute portée pour le drapeau de la Fédération. Il lut, de même, le message chaleureux envoyé par le Révérend Frère Supérieur Général des Frères Maristes, lors de l'inauguration de la dite Fédération. Il rappela en termes émus les noms des membres décédés depuis la dernière réunion dont deux étaient Présidents honoraires de l'Association : Messieurs Jean Yague et Tomas Pereda. Il évoqua tout spécialement le souvenir de celui qui, pendant de longues années, fut professeur et Directeur du collège : Frère Nicetius, récemment décédé.

RETOUR

Bénédiction de la première pierre de la ch...

SUIVANT

Une rue au Bx. Champagnat - San Francisco (Ar...