En reprenant lessor…

16/Oct/2010

Vivent Jésus, Marie, Joseph et le Vénérable Père Champagnat !… C'est par cette ardente exclamation chargée de désirs et de souhaits que le Bulletin de l'Institut des Petits Frères de Marie veut sortir de son long mutisme et reprendre contact avec ses lecteurs et ses amis.

La guerre a terriblement pesé sur le sort de la petite revue de famille. Traînante d'abord, pénible, haletante, sa marche s'est brusquement arrêtée avec le n° 124, portant l'indication avril 1942-juillet 1943.

Inutile d'insister sur les causes déterminantes de ce silence lourd et morne. Seuls peuvent s'en faire une idée exacte ceux qui vécurent des années bouleversantes, bourrées de contrôles, de restrictions et d'entraves de toutes sortes.

En reprenant un nouvel essor, le Bulletin, comme ces avions qui s'envolent libres et allègres par les routes de l'air, a bien l'espoir d'atteindre désormais les plages lointaines qui lui furent si longtemps inaccessibles et passer à travers les frontières jusqu'ici imperméables.

Il essaiera d'arborer de nouveau en tête de ses pages les manchettes traditionnelles : Religion et Vie spirituelle, Éducation et Enseignement, Nos œuvres, Échos et Nouvelles, etc. qui jalonnent son vaste programme.

Donc, il répètera inlassablement que le premier devoir du Petit Frère de Marie est de se faire saint ; que la valeur de sa vie se calcule sur son degré d'intériorité sous le regard de Dieu ; qu'il ne doit avoir qu'un idéal à poursuivre : la reproduction de Jésus dans sa personne, avec l'aide de Notre-Dame, de saint Joseph, et du Vén. Père Champagnat.

Il redira sans trêve, combien sublime est le rôle social de l'éducateur chrétien et comme il est urgent qu'il cherche à utiliser au maximum les ressources naturelles et surnaturelles pour éveiller les âmes, les faire épanouir et monter vers Dieu au grand soleil de la grâce.

Il compte relater inépuisablement les faits et gestes des Petits Frères de Marie parmi les quarante-deux nations et contrées où ils besognent à la gloire de Dieu et à l'honneur de la Très Sainte Vierge Marie.

Il se fera l'écho hospitalier des menus événements qui dans une nombreuse famille font battre le cœur des enfants au même rythme dans les joies et les succès, et aussi dans les tristesses et les revers.

Il n'oubliera pas d'insister occasionnellement sur les causes de béatification vers l'aboutissement desquelles soupirent, frémissant des plus saints espoirs, tous les membres de l'Institut.

Il se promet d'être accueillant aux variétés intéressantes et aux indications bibliographiques secourables aux organisateurs des bibliothèques des communautés.

Pour la réalisation de ces nobles desseins, la Rédaction, se confie avant tout, à la grâce de Dieu que lui obtiendront les prières ferventes et les sacrifices généreux de la grande famille des Petits Frères de Marie… Elle compte certainement sur les sympathies, les suggestions et les remarques que ne lui ménageront pas les lecteurs du Bulletin… Mais soucieuse d'élargir ses cadres, elle attend beaucoup du dévouement et des compétences qui à son appel apporteront le concours efficace pour donner à notre revue de famille tous les perfectionnements désirables et possibles.

Et maintenant que Jésus, Marie, Joseph et notre Vénérable Père bénissent les souhaits qu'au seuil de cette nouvelle année, le Bulletin formule pour le bonheur temporel et éternel de ses lecteurs et de ses amis !…

RETOUR

Bibliographie...

SUIVANT

Exploitons nos richesses......