États-Unis – Onzième Congrès dEducation mariste

03/Nov/2010

Le dimanche 21 novembre 1964, plus de 400 Frères des Provinces des Etats-Unis prenaient part, dans les locaux de l'Ecole Christ-Roi de New-York, au onzième Congrès d'Education mariste dont le but, comme nous savons, est de favoriser le « ressourcement » professionnel des « équipes scolaires » maristes par l'échange d'idées et d'expériences communes.

A la réunion assistaient, à titre d'invités, de nombreux Pères Maristes, des Sœurs Maristes enseignantes, des Sœurs Maristes Missionnaires el des religieux d'autres Congrégations.

Lorsque F. Denis Murphy, président du « Marist Educational Committee » eut déclaré le congrès ouvert, F. Lang développa le thème principal de la journée: «Les implications religieuses, éducatives et sociales de notre enseignement ». A la suite de cette leçon, l'assemblée se divisa en une quinzaine de carrefours pour discuter et avoir un échange de vues sur le thème présenté

Il y eut ensuite une messe communautaire dans la chapelle du collège, les congressistes participant ainsi à la source centrale de force et d'inspiration de toute la famille mariste.

A 14 heures, eut lieu, dans la grande salle du congrès, discussion générale sous la direction du Dr. Roscoe Balch, professeur agrégé d'Histoire au Marist Collège. Trois membres du bureau directeur parlèrent des aspects religieux, sociaux et éducatifs de notre enseignement et répondirent aux questions de l'auditoire. Ce furent particulièrement: Mgr John Doherty, Directeur de l'éducation religieuse, pour l'archidiocèse de New-York; F. Daniel Kirk, Mariste, professeur agrégé de psychologie au Marist Collège; F. Adalbert, des FF des Ecoles Chrétiennes, Directeur d'Education à Manhattan Collège.

Après cette réunion, l'assistance se dispersa de nouveau par groupes de spécialisation: histoire, anglais, latin, langues modernes, mathématiques, sciences, enseignement des petits, administration, service de bibliothèque, etc.; chaque groupe étant assisté par un spécialiste de la matière. On y entendit particulièrement: le R. P. Timothy Reardon, S.J., de l'Université de Fordham; le Professeur Robert D'Heedene, membre de l'Institut Polytechnique de Brooklyn; F. Christopher Victor des FF des Ecoles Chrétiennes, membre du Bureau d'Education de l'archidiocèse de New-York; le Dr. Vincent Smith, Directeur du centre de philosophie des sciences à St. John's University.

Les réunions prirent fin par la récitation en commun du chapelet et par le Salut du St.-Sacrement.

Au cours du repas qui suivit, F. Léo Sylvius, Provincial d'Esopus et F. Kieran Thomas. Provincial de Poughkeepsie, remercièrent vivement les organisateurs de cette journée. Le C. F. Paul Ambrose, A. G., félicita aussi les organisateurs du Congrès, les orateurs et tous les assistants pour le beau témoignage d'esprit mariste, de coopération, d'entraide fraternelle et de conscience professionnelle donné au cours de cette réunion. Il souligna qu'en ce temps postconciliaire et pré-capitulaire, au lieu de nous inquiéter vainement au sujet de l'avenir, nous devons plutôt continuer à écouter, à travailler, bien convaincus que, malgré les changements possibles dans les structures de nos œuvres, notre mission restera ce qu'elle est: l'éducation chrétienne de la jeunesse.

(New-York, mars 1966)

RETOUR

Ibagué. Les 70 ans du collège « San Luis G...

SUIVANT

Italie...