Le Juvénat de Huichapan

25/Sep/2010

C'est la maison de la paix, du silence, de la prière et du travail. Tous les Frères qui ont eu l'heureuse occasion d'aller y passer quelques jours, en ont rapporté la meilleure impression. Comme nos juvénistes font plaisir à voir! Quel bel ensemble dans les prières vocales! Quelle conduite toujours consciencieuse quand on les laisse à eux-mêmes! quelle silencieuse activité pendant leurs petits emplois manuels du matin! C'est vraiment alors une ruche, avec le bourdonnement en moins.

Pendant les récréations — qu'ils prennent maintenant sous le gigantesque ahuehuete auquel le C. F. Rosendo, expert à la fois en botanique et en antiquités mexicaines, attribue plus de mille ans d'existence — on n'entend guère parler que français. Nos futurs Petits Frères, sachant que la langue française leur sera très utile, indispensable même, pour prendre à sa source l'esprit de la Congrégation, s'efforcent tous de la bien apprendre. Les anciens la parlent couramment ou à peu près (si je ne mettais cette restriction, on croirait que j'exagère), quant aux derniers venus, ils disent à tout propos les quelques expressions qu'ils ont déjà pu saisir: C'est à moi, c'est à vous, etc. …

Vers la mi-juin, le C. F. Provincial est allé leur faire une petite surprise. Assisté des CC. FF. Anobertus et Othonis, il leur a fait passer les examens sur le programme étudié pendant le dernier semestre; puis, très satisfait du résultat, il a annoncé que la principale récompense serait le passage au Noviciat vers la fin du mois, de cinq juvénistes, choisis parmi les plus avancés, la fois en âge et en science, lesquels pourraient prendre le saint habit avec ceux de leurs compagnons qui les avaient quittés en janvier. Dorénavant a-t-il ajouté, l'année scolaire, au juvénat, finira en juin; à cette époque, les juvénistes les plus avancés qui auront quinze ans accomplis passeront au Noviciat pour s'y préparer à prendre le saint habit à la Noël.

Cette petite mutation porte à 19, dont 14 postulants, le personnel en formation au Noviciat; mais réduit à 34 le nombre des Juvénistes. Aussi le C. F. Pierre Damien est-il reparti aussitôt en campagne pour arroser ou cueillir les vocations qu'il avait remarquées ou fait lever dans ses précédentes tournées. Que Dieu l'accompagne et rende fructueuses ses longues et pénibles courses ; mais surtout, qu'il fasse de chaque professeur un éveilleur de vocations ! N'est-il pas douloureux de constater qu'il n'y a actuellement au Juvénat qu'un seul enfant venu de "chez nous?'' Le Noviciat, heureusement, nous fait plus d'honneur; il compte 1 novice et 6 postulants venus de nos collèges du District Fédéral (3 de Puente, 2 de La Perpetua, 3 de Tacubaya).

                                                                                                    (Du Trait d'Union).

RETOUR

Extrait dune relation du C. Frère Angélicus...

SUIVANT

Collège de Los Andes...