Les Revues

18/Oct/2010

I. REVUES DE FAMILLE

 

Langue française. — La Revue Champagnat propose fidèlement une grande neuvaine mensuelle pour hâter la béatification du Vénérable Père. Elle note des faveurs obtenues par son intercession. Des articles tels que: Ce que c'est qu’un Frère, La maman d'une sainte, Gardons la flamme du foyer, Le pape et l'enseignement, etc. instruisent les familles où pénètre la petite revue.

Le Petit Juvéniste de novembre et décembre est particulièrement suggestif par deux cartes : l'une qui montre les Frères Maristes répandus dans tous les continents, l'autre qui donne la France mariste avec indication des provinces où les Frères dirigent plus de cent quarante écoles.

A signaler tout le contenu du Trait d'Union, ne 3, les articles Foi et espoir, A propos de méthodologie, La leçon de lecture, La leçon de français, L'expérience catéchistique et un Essai de programme d'études religieuses.

Les Echos du Val reproduisent les impressions et les résolutions des cours et des sessions des vacances. Entre autres utiles directives et suggestions, il faut noter les efforts pour une meilleure interprétation du chant grégorien… Les Frères de l'Hermitage méritent des éloges sous ce rapport.

Les trois numéros du Bulletin des Études d'Iberville, continuent dignement la longue série instructive des avis et des directions du Frère Provincial. Que de belles pensées sont ainsi périodique-meut offertes à la méditation des Frères ! Une mention honorable pour l'insertion impressionnante de la liste de quarante-deux juvénistes recrutés dans nos écoles pendant les dernières vacances, avec le nom du Frère professeur de la classe ! O Canada ! terre bénie où fleurissent tant de vocations religieuses !

Entre-Nous de Lévis, en son fascicule de novembre-décembre, rappelle les directives extrêmement opportunes sur l'union et la charité fraternelle, le respect de l'autorité, l'esprit de pauvreté, les études religieuses, la mortification, les devoirs envers les enfants. Il donne de judicieuses notes de pédagogie, des études de spiritualité et continue le magnifique florilège de pensées mariales.

La Chine a pu faire parvenir son Trait-d'Union rédigé en français et donnant d'amples renseignements sur les Frères et écoles de la province.

L'Entre-Nous belge, toujours très vivant et très pratique, s'adresse aux Frères en français mais aussi en flamand. Les articles rédigés en cette dernière langue : L'art dans la vie du Frère Mariste, Les mots à l'emporte-pièce ou slogans, Nous admirons, Un des nôtres (Frère Léon-Stanislas), Beauté et style dans la célébration des fêtes, mériteraient d'être offerts à tous les lecteurs du Bulletin.

 

Langue espagnole. — Ecos de familias mexicains sont à la joie causée par la visite du Cher Frère Euphrosin, assistant général. A noter les articles sur la Trafique des cinq premiers samedis et l'apostolat parmi les grands élèves des collèges, fécondé par les Exercices Spirituels, et surtout le remarquable exposé du développement de la Preparatoria Morelos à laquelle s'ajoutent les Facultés de Chimie, de Sciences physico-mathématiques et de Philosophie et Lettres.

Ecos de familia colombiens. — Une belle cueillette est à faire dans certains articles : Le Rosaire, Le mois des défunts, Les lettres à un jeune frère et à un professeur de la classe du baccalauréat, Les quatre catégories d'étudiants selon saint Bernard et Les quatre paroles qui valent quatre tomes de spiritualité !…

Seuls, les nos 49 et 51 de Laudetur, revue de la province du Chili, sont arrivés au Secrétariat Général. Parmi d'autres renseignements, de chaleureuses directions y sont développées par le Cher Frère Provincial : Invitation à la sainteté sous le patronage de la Mère de Dieu, Recrutement des vocations, Campagne des cent mille chapelets, etc. …

Ecos de familias argentins (octobre-novembre) insistent sur les directives antérieures, proposent un suggestif questionnaire d'examen professionnel, donnent les éphémérides maristes, continuent la traduction de la brochure : Éducation chrétienne et Action catholique et parlent du recrutement dans la partie « Ven y Sígueme ».

Alborada est un organe nouveau où se donnent carrière les enthousiasmes juvéniles du scolasticat de Notre-Dame de Luján le numéro d'octobre est prometteur.

Stella Maris de Bética souligne une intention mensuelle dans sa page liminaire. Le Frère Provincial donne pour consigne la prière et la maitrise de soi. Divers articles insistent sur la joie dans le Seigneur, sur la catéchèse dans les collèges et la cause des martyrs.

Saint Jean de la Croix, Rodriguez, Louis de Léon, ouvrent les fascicules de Norte qui continuent selon un plan parfaitement réglé a prodiguer les conseils et directives pédagogiques en des articles brefs, variés de ton et de forme. Parmi une foule de renseignements, â noter le nom du Frère Bernardo (dont on travaille à la cause de béatification) donné à une rue de Vallejo de Orbo, et la lettre de félicitations adressée au Frère Directeur du Colegio S. José de Logroño par le Recteur du séminaire pour la solide formation chrétienne qu'y reçoivent les élèves.

Dans Levante, on parle longuement de Notre-Dame et des Congrès marials. Le Frère Provincial insiste sur la pureté d'intention. On y étudie le culte de la Règle et des Vœux. Et on donne deux nouvelles intéressantes pour la province : le transfert du scolasticat à Vich qui favorisera la formation des jeunes Frères, et la Fédération des Associations des anciens élèves dont l'assemblée s'est tenue à Zaragoza.

Orientaciones d'octobre salue le Frère Provincial qui finit et celui qui commence. Parmi l'abondance des avis, des nouvelles, des informations qui intéressent la marche des œuvres de la province, un article mérite une mention spéciale : La musique à la maison de formation : solfège, musique instrumentale, chant grégorien et religieux, chant profane sont les points sur lesquels on enregistre de beaux progrès.

 

Langue portugaise. — L'Ami revient sur le recrutement dans les collèges, sur le soin de la personnalité et de la vocation chez les jeunes, emprunte une étude à la Madre Bernarda sur l'enseignement, offre ses hommages au nouveau provincial, s'associe aux prières et aux actions de grâces des confrères du Brésil Central fêtant leurs cinquante ans d'apostolat brésilien. .

Voz Marista no Brazil Central ( Voix Mariste dans le Brésil Central) remplace le Botetim dos Estudos qui pendant trente-trois ans a puissamment contribué à l'organisation et au développement des études dans cette province. Ce Secrétariat Général a eu la satisfaction de recevoir les vingt-huit numéros de la revue. Le n° 1 indique le programme en sept points qu'elle a fidèlement suivi depuis : Article de fond sur une de nos obligations religieuses, indication mensuelle d'ordre et d'horaires généraux, pédagogie, vie intérieure, bibliographie, nouvelles, travaux.

Voz Marista témoigne hautement de la vie intense de la province qui a célébré ses cinquante ans d'un apostolat fécondé par un grand souffle de vie surnaturelle.

Le Boletim de Estudos du Brésil Méridional d'octobre présente le Frère Weibert, fondateur de la province, mort à 88 ans, après soixante-quinze ans de vie religieuse, comme un autre Frère Jean-Baptiste, type de vocation fervente et d'esprit sérieux. Le Bulletin de l'Institut aura l'occasion sans doute de revenir sur cette étonnante physionomie d'éducateur. Le Boletim donne l'organisation des trois modalités des cours de vacances, avec huit subdivisions ou sections embrassant chacune deux disciplines : Cours de développement gymnasial et collégial, Cours de spécialisation et de développement universitaire, Cours de formation culturelle et professionnelle. Sont également fixés les examens de religion avec présentation de thèse et remise du diplôme final. Avec les directives, les avis et les nouvelles, la revue expose la suite des conseils et remarques sur le recrutement de nos collèges.

 

Langue italienne. — In famiglia est l'organe qui s'adresse plus intimement aux sujets de la province. Le numéro de décembre 1947 qui nous parvient, aborde le thème vital de la vocation religieuse et donne d'excellents schémas d'instruction sur ce sujet.

La Voce di Maria se propose d'atteindre les élèves de nos écoles et les familles chrétiennes et amies de l'Institut. Le numéro de novembre-décembre leur apprend l'institution de « l'Œuvre des Vocations » dont le but est d'aider à l'épanouissement et la formation des vocations maristes.

 

5° Langue anglaise. — Pour la première fois le Secrétariat Général reçoit Views and Reviews. Le numéro d'octobre 1947 invite tous les Frères de la province de Grande-Bretagne et d'Irlande à collaborer à la rédaction du périodique. Le Cher Frère Provincial d'abord passe en revue les tributs d'hommage que les Petits Frères de Marie offrent à. leur Première Supérieure, leur Ressource Ordinaire depuis le Laudetur et le Salve Regina matinals jusqu'au Salve Regina qui clôt la journée de labeur. Puis c'est une série intéressante d'une vingtaine d'articles : Par exemple, Le Vénérable Père Champagnat et la discipline, Le jeune délinquant et le déficient mental, L'éducation secondaire en Écosse, etc. …

 

II. PERIODIQUES SCOLAIRES

 

Du Canada Stella Maris et Hérauts. La transformation de cette revue s'affirme très attrayante pour les enfants. Par suite de la collaboration de six congrégations enseignantes, elle a un tirage considérable et atteint ure nombreuse clientèle. Elle fait du bien. Souhaitons qu'elle en produise davantage en s'adaptant toujours mieux aux besoins du public spécial auquel elle s'adresse.

Radio-Laval, au collège Laval de Saint-Vincent-de-Paul et l’Escalade, à l'Académie commerciale de Chicoutimi, entretiennent l'enthousiasme des élèves actuels et la flamme du souvenir chez les anciens de ces deux établissements si prospères.

Du Mexique ; Maristas est l'organe des collèges maristes de Las Villas (Cuba).

Le groupe Marcelino-Champagnat, de La Havane, envoie un compte rendu de ses activités multiples ; à mentionner, surtout l'œuvre très méritoire des catéchismes faits par les jeunes gens.

De Colombie ; Faro estudiantil entretient ses lecteurs du concours littéraire organisé pour le centenaire de Cervantès et de la réunion des anciens élèves du « Colegio de Infantes ».

Du Pérou ; Cultura y acción présente, avec une distinction artistique, les activités des collèges de la nouvelle province.

Du Chili; Vida Marista est l'organe des collèges maristes du Chili. Le ne 4 fait l'historique de vingt-cinq ans de vie du Juvénat San José et jette une vibrante invitation à la prière, au sacrifice, a la générosité pour que de nombreuses réponses soient données à l'appel divin : « Viens ! suis-moi. »

D'Argentine ; L'Amigo, dans sa 30ième année d'existence, n'a plus besoin d'être félicité pour sa présentation. Il a des possibilités que l'on ne rencontre pas facilement en d'autres pays. Son jeune supplément Obras Maristas entend provoquer des sympathies et des enrôlements pour l'Institut.

Du Brésil Méridional ; Idéal, organe des collèges maristes du Sud, après un article liminaire grave, offre des lectures variées ses jeunes lecteurs et met au courant du mouvement scolaire. Il se devait de souligner la longue vie et la grande couvre du Frère Weibert, fondateur de la province.

Du Brésil Central ; 0 6 de Junho est le titre éminemment suggestif de la revue mensuelle qui rythme la vie du beau collège de Santos. Le Vénérable Père Champagnat doit lui sourire paternellement.

Du Brésil Septentrional Salve Maria, se présente comme l'organe des collèges du Nord, et contribue à y maintenir l'enthousiasme et une belle émulation.

O Apostolo s'occupe des associations religieuses du gymnase Pio X, de Joao-Pessoa-Paraiba.

De Norte ; Educación, bulletin du Liceo Castilla, joue excellemment son rôle d'informateur de la vie du grand lycée.

De Léon ; Cumbres est un poétique symbole des efforts tentés au collège Auseva (Oviedo) pour faire monter les âmes dans les sentiers du savoir et de la vertu.

De Betica ; Le premier numéro qui nous arrive de la revue V. E. D. (abréviation des mots-programme : Virtud-Estudio-Disciplina) est d'une élégance rare dans son format-journal et dans la sobriété de ses renseignements sur le collège San Fernando de Sevilla.

D'Italie ; Mistica Rosa (de décembre), après quelques réflexions sur les problèmes éducatifs, un article sur nos établissements d'Amérique, et les souvenirs d'un ancien élève du Frère Procureur Général (qui est à Rome depuis plus de cinquante ans), la revue énumère les événements qui font la vie de nos collèges d'Italie.

 

III. BULLETINS D'AMICALES. ANNUAIRES

 

1° Nous avons reçu le Bulletin des anciens élèves de San Leone Magno (Roma), de Belgrano (Argentine), de Recife-Pernambuco (Brésil), de Lausanne (Suisse).

Le Bulletin annuel du pensionnat d'Aubenas (Ardèche), du Pensionnat de Sainte-Marie de Chagny (Saône-et-Loire), de Notre-Dame-des-Victoires de Saint-Pourçain (Allier), du pensionnat Saint-Joseph de Pont-Sainte-Maxence (Oise).

Le Bulletin trimestriel Amitié des Anciens d'École (Doubs) le Val de l'Institution Notre-Dame de Valbenoîte, Saint-Étienne (Loire) ; le Petit Mémorial des Anciens de l'école Saint-Joseph de Marseille.

De volumineux et superbes annuaires témoignent à leur façon de la prospérité des collèges qui les éditent. Tels sont St. Joseph's Collecte Magazine, de Hunter's Hill (Sydney) ; The Maristonia, the Marist Brothers Magazine, de Johannesburg l'Anuario del colegio S. Luis Gonzaga de Cali (Colombie) ; l’anulario escolar du Colegio México ; le Mémorial du Colegio del Salvador (Bilbao).

 

Nota-Bene ; En dernière heure, arrivent trois numéros du Bulletin of studies, des États-Unis. Très intéressants par les articles liminaires sur les devoirs de l'Éducateur chrétien, les leçons de la Toussaint, les Offices de l'Avent ; par le récit de voyage du Cher Frère Provincial aux Philippines, le « Golden Jubilée » de deux vétérans ; par divers articles sur des thèmes éducatifs et spécialement par la série qui s'annonce fort instructive : « The Objectives of Secondary Education in the U. S. »

Tout à Jésus par Marie, tout à Marie pour Jésus !

RETOUR

En souvenir du frère Louis...

SUIVANT

Une belle histoire de miracle...