Maison mère – Grugliasco

07/Oct/2010

La Légion d'Honneur à notre R. F. Supérieur Général. — Les journaux ont déjà appris à tout l'Institut que le Gouvernement français vient de décerner à notre R. F. Supérieur Général la décoration de la Légion d'Honneur, « pour ses 51 ans de dévouement et d'abnégation ».

Le Bulletin se borne donc à mentionner l'heureux événement. Mais il est sûr d'être l'interprète de tout l'Institut en exprimant à notre vénéré Supérieur, avec les sentiments de joie qui ont fait vibrer les cœurs de tous ses enfants, leurs filiales félicitations qui s'ajoutent à celles déjà arrivées dans des centaines de lettres venues de tous les points du monde.

 

Visite du T. H. Frère Adrien. — Le Très Honoré Frère Adrien, Supérieur Général de l'Institut des Frères des Ecoles Chrétiennes, revenant de Rome, s'est arrêté quelques heures à Grugliasco, qui possède la florissante maison de formation de la Province du Piémont.

il a bien voulu honorer notre maison-mère d'une visite qui, faute de temps, ne nous permit pas de l'accueillir avec les témoignages extérieurs que nous aurions souhaités, niais qui fut bien cordiale. Elle resserrera encore les liens de bonne confraternité des deux Congrégations, unies depuis longtemps dans l'apostolat de l'enfance et, hélas ! aujourd'hui, dans les épreuves communes qui nous surviennent en Espagne, au Mexique et ailleurs.

 

Le Grand Noviciat. — La cinquantième Session du Grand Noviciat s'est achevée le 20 août dernier, par les simples et touchantes cérémonies des adieux traditionnels. L'orateur de la circonstance exprima entre autres sentiments les regrets de ses confrères ne n'avoir assisté à aucune des solennités qui semblaient devoir marquer la Session : d'abord les Noces d'Or du Grand Noviciat, ensuite le soixantième anniversaire de l'entrée en religion du R. F. Supérieur, puis, l'ostension du Saint Suaire à Turin et, qui sait ? le Jubilé de Rome, où les Grands Novices se seraient fait un plaisir de représenter tout l'Institut. Tout est resté dans le domaine des beaux rêves…

Mais, en somme, la réalité a été plus belle et surtout plus fructueuse, puisque la Session s'est distinguée par une ferveur rarement atteinte jusqu'ici et qui laissera des fruits durables chez tous les heureux participants.

RETOUR

Le feu Ă  Grugliasco...

SUIVANT

Roma de Basutoland - Jubilé de lEcole Saint ...