Mgr J.B. Brunon (nouvel évèque)

05/Nov/2010

Le 4 avril 1970, Mgr J. B. Brunon a été nommé évêque de Tulle, chef-lieu de la Corrèze (France), département où nous avons les maisons de Lacabane et de Brive (district du Sud-Ouest).

Né le 28 février 1913, à Marlhes, Mgr Brunon connaît donc les Frères depuis sa petite enfance, ayant été à l'école de Marlhes, puis de Saint-Genest-Malifaux. Compatriote du Père Champagnat, il a fait comme lui ses études cléricales à Lyon.

Professeur au séminaire de Lyon, il sera ensuite entre les années 1940 et 1950, un infatigable animateur de l'Action Catholique à Toulouse.

Plus récemment, son action apostolique s'exerçait dans un ministère que la vie actuelle tend à rendre de plus en plus important, parce que représentant un groupe de plus en plus nombreux : la pastorale des femmes seules (veuves, séparées, divorcées).

Mais son centre d'intérêt principal est depuis longtemps la formation sacerdotale. Longtemps professeur d'Ecriture Sainte à Toulouse et à Lyon, c'est à ce titre qu'il a, bien des fois eu des contacts avec nos centres de Spiritualité.

En 1965, il devient à Toulouse, évêque auxiliaire de Mgr Garrone. En 1966, la Compagnie de St Sulpice le Choisit comme Supérieur Général. De la tradition sulpicienne, il a tout particulièrement le .sens de la croix et de l'Esprit-Saint: «Nos futurs prêtres, écrit-il, ont besoin de rencontrer en nous des hommes pacifiés, qui fassent pièce à l'angoisse si commune dans le monde et parfois dans le clergé lui-même ».

C'est la responsabilité d'une congrégation qu'il échange maintenant pour celle d'un diocèse.

Les nombreux Frères maristes qui le connaissent demanderont au Saint-Esprit de l'assister en un moment où les évêques de France suscitent quelque contestation par un document qui ne plaît pas à certains milieux peu disposés à admettre que la fermeté soit encore une qualité du gouvernement évangélique.

RETOUR

Anciens élèves - 2 défunts: (Bombelli. Mon...

SUIVANT

Décès dAnciens Assistants Généraux: F. D�...