Noces dor du Collège du Sacré-C?ur à Auckland

21/Oct/2010

Afin de marquer les Noces d'Or du Collège des Frères Maristes d'Auckland, en Nouvelle-Zélande, des cérémonies religieuses et civiles furent organisées. Pour donner une idée de l'importance attachée à ces fêtes et, par conséquent, de l'importance du Collège dans tout le pays, qu'il suffise de dire que toute la Hiérarchie se fit un devoir d'y assister et que les autorités civiles furent représentées par le Lord Maire de la ville et par des Membres du Parlement.

Grâce à une minutieuse prévoyance et à une parfaite organisation, favorisées par les bénédictions du Ciel, toutes les cérémonies eurent un grand succès. On donna beaucoup d'éclat au côté civique, mais ce qui fit plus de plaisir aux Frères fut le tribut payé à l'efficacité de leur apostolat par la présence de centaines d'Anciens Elèves à la Messe Pontificale d'action de grâces qui eut lieu à la Cathédrale d'Auckland.

Pour terminer, une Messe de Requiem fut célébrée à l'intention des 650 Frères et Anciens Elèves décédés depuis la fondation du Collège. Chose remarquable, le nombre des présents à la Messe d'action de grâces était plus grand et Son Excellence l'Archevêque de Wellington décrit le nombre des communiants comme « un vivant tribut aux Frères et une des plus grandes preuves de la foi de la ville »,

Il n'est pas possible de rapporter ici les discours que des hommes éminents prononcèrent à cette occasion : donnons-en, cependant, les grandes lignes. Sir John Allum, Lord Maire, fit ressortir qu'une loyauté vraie ne peut être trouvée si on ne la cherche que dans le plan du matériel, et il ajoute : « Vous ne devez pas avoir peur d'affirmer votre croyance en Dieu, acceptant sa loi et ses conseils. Ce sont là des choses que nous n'apprendrons jamais trop tôt ou qui ne nous seront apprises trop bien ». Paroles toutes de sagesse, qui pèsent d'autant plus que venant d'un chrétien qui n'est pas catholique. Le Lord Maire continua en félicitant les Anciens Elèves d'avoir été à l'école des Frères Maristes qui donnent toujours et partout la plus grande importance aux valeurs spirituelles sans négliger pour autant les matières nécessaires à un homme en vue d'une brillante carrière dans le monde.

Son Exc. Mgr Joyce parla des Anciens Elèves et fit remarquer que du Collège du Sacré-Cœur des Frères Maristes sont sortis des catholiques qui se sont toujours montrés fidèles à leurs croyances et par leurs sacrifices se sont montrés des citoyens loyaux.

Le « toast » de M. Emmett Kelly fut un chaleureux tribut aux Frères et fit ressortir que ces maîtres ne cherchent d'autre récompense que celle du devoir bien accompli. Leurs leçons s'épanouissent dans la vie de ces hommes élevés pour le temps et l'éternité dans les principes catholiques. Le président exhorta ses collègues à être des hommes « qui fassent revivre les Dix Commandements dans le monde des affaires ; des écrivains qui sèment la vérité par la parole écrite ; des hommes publics courageux qui s'appuient sur les principes chrétiens en face d'un monde indifférent et hostile ».

Une cérémonie spéciale marqua la bénédiction de la première pierre d'une future nouvelle bâtisse pour le Collège du Sacré-Cœur d'Auckland, par Mgr Liston, évêque d'Auckland. Bien que le temps ne fût pas favorable, plus de 2.000 personnes y assistèrent. Les Anciens Elèves ont beaucoup aidé à recueillir les fonds pour ce nouveau Collège, mais M. Cole mérite une mention tout à fait spéciale. A lui seul, en effet, il a recueilli la somme de 14.000 livres sterling qui doivent aller à la construction d'une chapelle digne du Collège du Sacré-Cœur.

C'est pendant cette cérémonie que le C. F. Borgia, ancien Provincial, lut un bref aperçu historique de l'école dans lequel il lit entrer quelques sévères remarques sur le laïcisme suranné du Gouvernement actuel de la Nouvelle-Zélande.

Les Frères furent particulièrement fiers d'accueillir Monsignor Baxton et les 56 prêtres Anciens Elèves du Collège qui, en leur honneur, se firent un devoir d'assister au lunch. Son Exc. Mgr Liston souligna le rôle des Frères pour l'éveil des vocations. Dans cette même ligne, il est encourageant de noter que le Collège du Sacré-Cœur a donné plus de vingt vocations à notre Institut et que plus de quarante Anciens Elèves sont dans les maisons de formation des différents Ordres ou Congrégations religieuses. L'année dernière, pas moins de neuf étudiants du Collège sont entrés dans différentes maisons de formation de Congrégations religieuses.

RETOUR

Congrès Euch. à Sydney...

SUIVANT

Le 6 juin à La Havane...