Nouvelles de Chine

12/Oct/2010

Extraits d'une lettre du C. F. Provincial.

Je suis enfin parvenu à gagner Chala depuis deux jours.

La retraite de Tsing-tao s'est terminée le 25 juillet. Le soir même j'ai pris le bateau et je suis arrivé à Tientsin, le 27. La ligne étant coupée, j'ai dû attendre là une dizaine de jours.

J'ai été témoin de l'occupation de la ville par les soldats japonais. Un groupe de soldats chinois a attaqué les Japonais par surprise à 2 h. du matin. Les Japonais, qui ne s'attendaient pas à cette attaque, ont d'abord été débordés, mais sont rapidement devenus maîtres de la situation. Ils ont ensuite bombardé les édifices de l'administration pendant deux jours. L'administration chinoise a ainsi disparu et les Japonais ont occupé la ville. Nos établissements de Tientsin n'ont pas souffert.

A Peiping et à Heishanou la bataille a été un peu plus sérieuse. La maison St Joseph se. trouvait entre les deux camps et les obus des deux artilleries passaient au-dessus de nous. Nous n'avons eu à déplorer aucun incident sérieux. Les réfugiés ont envahi la montagne; ils sont de 4 à 5.000. Les retraites n'ont pu se faire aux époques fixées. La retraite des Frères chinois se fera ici, à Chala, la maison St Joseph est tellement encombrée par les réfugiés que la retraite y est impossible.

La retraite des Frères européens aura lieu comme d'habitude à N.-D. de l'Hermitage…

Nos maisons de Peiping n'ont rien eu à souffrir de la guerre. Tout le pays est actuellement occupé par les Japonais.

De Shanghai, aucune nouvelle fâcheuse n'était arrivée au début de septembre.

Mais, par contre, les journaux ont annoncé la capture par les brigands d'une dizaine de nos Frères, de La Cuvette, emmenés comme otages et pour lesquels on réclamait une énorme rançon.

RETOUR

Grugliasco - Maison-Mère...

SUIVANT

Syrie - Honneur au F. M. Bernard...