Nouvelles de lInstitut

23/Oct/2010

France. — En octobre dernier, les représentants des Amicales maristes des différentes provinces de France se réunissaient à la Maison-Mère, à Saint-Genis-Laval, et jetaient les bases d'une Fédération de toutes les Amicales maristes de France. Un Conseil composé de dix-huit membres représentant différentes Amicales a été constitué.

Le recrutement donne de meilleurs espoirs dans les provinces de France. Ainsi, le Juvénat de Franois de la province de Saint-Genis étant devenu insuffisant, la province a dû transformer son internat Saint-Joseph, tout près de la Maison-Mère, en Juvénat. Actuellement 130 juvénistes en deux sections remplacent les internes de l'an dernier.

 

Irlande. — Nos Frères d'Irlande, installés dans ce pays depuis 1862, n'avaient jusqu'à maintenant que cinq écoles primaires et une High School. Aussi ont-ils été heureux de pouvoir faire l'acquisition récemment d'une propriété de deux hectares avec une maison bourgeoise, dans la ville de Dublin, en vue d'y établir une High School qui s'est ouverte cette année avec un petit nombre d'élèves et d'y loger les Frères qui suivront les cours à l'Université.

 

Canada. — Une trentaine de Frères de nos trois établissements de Chicoutimi, province de Lévis, groupés à l'Académie Commerciale, avaient le plaisir d'accueillir Son Exc. Mgr Panico, nouveau Délégué Apostolique au Canada, conduit par Mgr Mélançon, évêque de Chicoutimi. Son Excellence se dit heureux de rencontrer les Frères Maristes qu'il connaissait depuis longtemps, depuis Rome où jeune prêtre il avait dit la messe au Collège San Leone Magno, ensuite en Amérique du Sud, où il a vu nos Frères à l'œuvre au Brésil, en Argentine et au Pérou, où ses fonctions l'ont successivement appelé.

États-Unis. — Dans son palmarès (Yearbook) de juin 1954, l'école Sainte-Agnès de New-York, une High School qui compte 350 élèves de 14 à 18 ans, publiait la photographie de ses anciens élèves actuellement dans nos maisons de formation : soit 11 scolastiques à Marian Collège, 12 novices et 7 postulants à Tyngsboro et 10 juvénistes à Esopus. En tout 40. Qui dit mieux ?

En octobre dernier, Marian Collège avait l'honneur de recevoir la visite du cardinal Tien, archevêque de Pékin. Il fut d'une simplicité et d'une amabilité charmantes. Les dix jeunes Frères chinois, étudiants à Marian Collège, la plupart appartenant à son diocèse, furent très heureux d'une telle visite.

 

Brésil. — La Province du Brésil septentrional, qui avait toutes ses maisons de formation groupées à la maison provinciale d'Apipucos, vient d'installer son Noviciat à Ipauarana, dans une propriété de 12 hectares, à proximité des RR. PP. Franciscains, à 7 kilomètres de Campina Grande et 230 kilomètres d'Apipucos. Cette région située à 600 mètres d'altitude jouit d'un climat agréable.

 Les lecteurs du Bulletin se souviennent que le Gouvernement brésilien avait émis un timbre commémoratif pour rappeler le cinquantenaire de l'arrivée des Frères dans ce grand pays. L'émission du timbre, portant l'effigie du Vénérable Fondateur, est due à diverses initiatives dont la principale fut celle des anciens élèves du Collège de Belém, au Brésil septentrional. Le 15 août dernier, une belle fête réunissait les anciens élèves pour l'inauguration d'une plaque commémorative de l'événement. On y rappela particulièrement le nom du Dr Epilogo de Campos, député fédéral, auteur du projet.

 

Japon. — Le 15 août dernier, à Kobe, le premier postulant japonais, un jeune homme de 23 ans, revêtait la livrée des Petits Frères de Marie, en présence de plusieurs membres de sa famille, dans la chapelle de la communauté, avec le cérémonial ordinaire. Il a pris le nom de F. Paulo-Yacobo, en français Paul-Jacques. Ce dernier nom est celui d'un des martyrs du XVII° siècle béatifiés par Pie IX, martyr qui était né dans le même pays que le nouveau Frère.

 

Chine. — Depuis le départ des derniers Frères européens, on a peu de nouvelles de nos Frères chinois. Les dernières qui ont pu filtrer nous apprennent que notre maison de Chala, près de Pékin, a été occupée par la police et ses habitants jetés à la rue. On croit savoir que le Frère Visiteur a pu se réfugier à Pékin. Des autres Frères, on ne sait rien. Dans l'impossibilité de leur venir en aide, il nous reste à prier pour eux.

 

Iles Philippines. — La province des États-Unis, qui ouvrait sa première maison aux Philippines en 1948, dirige maintenant, dans ce pays, cinq écoles secondaires où travaillent 17 Frères américains. Déjà onze aspirants philippins, 3 au scolasticat de Poughkeepsie, 4 novices et 4 postulants au noviciat de Tyngsboro, se préparent à l'apostolat dans les maisons de formation des États-Unis.

 

Liban. — Le C. F. Georges-Gabriel, de la Province de Chine.qui fut longtemps professeur à l'Université de l'Aurore, des Pères Jésuites de Shanghai, a présenté en Sorbonne une thèse de Doctorat. Il a été reçu avec la mention « Très honorable ». Il vient de se rendre à Beyrouth, Liban, comme professeur de chimie à l'Université Saint-Joseph, dirigée par les Pères Jésuites.

 

Madagascar. — Un triple événement marquait la clôture de la retraite, le 8 septembre dernier. Ce jour-là, six postulants revêtaient le saint habit, trois Frères émettaient le vœu de Stabilité et quatre vétérans célébraient leurs Noces d'Or de vie religieuse. Magnifique leçon pour tous et occasion d'une belle fête de famille.

 

Rhodésie. — Chaque année, pendant que les élèves sont en vacances, les enfants des écoles de village surveillées par nos Frères, et où enseignent nos anciens élèves devenus instituteurs, viennent à Kutama et pendant deux semaines suivent un cours récapitulatif et intensif d'instruction religieuse, donné par l'Aumônier, avant d'être admis au Baptême. Cette année, 272 de ces enfants avaient le bonheur d'être admis au Baptême et de faire leur première Communion.

RETOUR

Cinquantenaire de la Fondation du Collège de...

SUIVANT

Le C. F. Avit...