Prise dhabit Ă  Iberville

19/Oct/2010

La fête patronale de l'Institut a été célébrée au Noviciat de Saint-Hyacinthe par les deux cérémonies traditionnelles de la vêture de 28 postulants et la profession de 22 novices. Faute d'espace dans notre chapelle la cérémonie se déroula dans la chapelle du Séminaire, à deux cents mètres de notre maison, en présence d'un millier de parents et d'amis. Mgr Decelles, curé de la paroisse d'Iberville, sur le territoire de laquelle se trouve notre Maison provinciale, avait bien voulu accepter de présider cette touchante fête et il a tenu à prononcer lui-même l'allocution de circonstance. Après avoir évoqué des souvenirs personnels, il a parlé en termes éloquents et convaincus de la grandeur de la vocation religieuse. «Aimez-la bien cette vocation sainte et sublime, s'est-il écrié ; elle fait aujourd'hui votre bonheur, elle vous assure de plus une magnifique récompense au ciel. » Au Cher Frère Provincial qui le remerciait de ce beau sermon, le vénéré Curé répondit : « Ce n'est pas un sermon, mais des réflexions où j'ai laissé parler mon cœur. Tenez, la liturgie d'une si belle cérémonie est si prenante qu'on a bien plus envie de pleurer que de parler. »

Une belle innovation de cette année a été la courte mais pathétique allocution que le Cher Frère Provincial a prononcée devant les parents, avant qu'ils s'emparent de leurs enfants pour le diner en famille, dans le bosquet et les allées ombragées.

Après le départ des postulants, au début de septembre, les juvénats se remplissaient de nouveau de quelque 200 juvénistes. Le Bulletin des Études de septembre donnait les statistiques suivantes pour les maisons de formation :

 

Juvénat Notre-Dame …………………….118

Juvénat Saint-Joseph (supérieur) …….76

Postulat ……………………………………….23

Noviciat. ……………………………………….28

Scolasticat ……………………………………39

RETOUR

États-Unis...

SUIVANT

LĂ©vis...