Province du Brésil septentrional

02/Sep/2010

 

Reste enfin la province du Brésil septentrional, la plus jeune, mais non la moins active, ni la moins méritante de toutes. Ce fut le 19 mars 1903, que cinq Frères de la province d’Aubenas s'embarquèrent au Havre pour en aller jeter les premiers fondements à Bélem de Para. Ils étaient demandés par S. G. Mgr Maïa, qui, plein de confiance en eux, leur confia la direction de son collège diocésain du Carmo.

Les débuts furent laborieux et marqués au coin de l'épreuve; mais, comme nous avons déjà en l’occasion de le remarquer plusieurs fois, il semble que ce soit le premier caractère que la divine Providence ait coutume d'imprimer aux œuvres qu'elle veut bénir. Le temps de la consolation vint après celui des larmes, et, depuis des années déjà, le collège du Carme est, grâce à Dieu, un établissement florissant. 11 vient d'obtenir le privilège de l'équiparation, qui, en l'assimilant aux collèges officiels, lui confère le droit de délivrer des diplômes.

Fondé à l'heure même où s'opérait la dispersion en France, Belem offrit un asile à bon nombre de Frères de la province l’Aubenas, qui, après s'y être formés à la langue portugaise, ont permis aux supérieurs de répondre favorablement à quelques-unes des demandes de fondation qui leur étaient faites. C'est ainsi qu'ont pu être créés successivement les établissements de Bahia, Camaragibe, Maceio, Algoinhas, Sâo Luiz de Moranhâo.

Au 1ier janvier dernier, le district, érigé depuis six mois en province, comptait 6 Frères stables, 42 profès de vœux perpétuels et 11 profès de vœux temporaires ; en tout 52 Frères, donnant l'enseignement religieux à, 1.100 enfants.

RETOUR

Province du Mexique...

SUIVANT

Nos ?uvres...