Second Noviciat

F. P. A. L.

17/May/2010

Siguënza

Le 10 juillet 1965 s'ouvrait une seconde session du Second Noviciat de langue espagnole. Elle s'est encore tenue à Siguënza, maison qui, comme on sait, abrite momentanément ce centre.
 

Dix-neuf Frères appartenant aux diverses Provinces d'Espagne et à celles d'Argentine, de Colombie, du Mexique- et du District de Venezuela, y ont poursuivi leurs exercices dans la ferveur et la tranquillité.

«Tous relativement jeunes — la moyenne d'âge était de .37 ans, nous communique un grand novice de la session — nous avons lâché de profiter de cette grâce insigne qui nous a remis devant nos idéals et nous a donné la possibilité de redresser, si besoin en était, des positions peut-être défectueuses dans notre vie religieuse. Nous avons pu intensifier notre dialogue avec le monde surnaturel afin d'atteindre aux sommets de sainteté auxquels le Seigneur nous appelle; tout cela réalisé dans un milieu de paix, de sérieux et de joie.

La Providence nous avait donné pour Maître F. Basilio Rueda qui vient d'implanter en Equateur le mouvement du "'Monde Meilleur". Il a été donc bien à même de nous former à un esprit ouvert au monde qui doit être celui de notre vocation d'apôtres. Il était secondé par F. Nicolas Ramirez qui a dirigé plusieurs sessions de ce même Second Noviciat de langue espagnole.

Les thèmes développés par nos Maîtres cl par des conférenciers de valeur ont roulé sur l'Homme, le Chrétien, le Religieux, le Mariste et l'Apôtre, suivant en tout les directives et les enseignements du Concile, et fidèles aux principes de la plus solide théologie ascétique ».

St. Paul Trois-Châteaux.

La 24ième session du Second Noviciat de Saint-Paul-Trois-Châteaux compte vingt Grands Novices : effectif inférieur à celui des sessions habituelles. Si le nombre paraît en régression, chaque Grand Novice en revanche se sent stimulé à compenser par la qualité du don de soi.

Huit Frères Brésiliens et un frère du District de Portugal: et voici déjà la moitié des Grandi Novices de langue portugaise. Les Canadiens sont quatre, Il y a trois Frères du Congo, deux de Belgique, un d'Italie et un de France,

Nous avons suivi avec intérêt les derniers débats de clôture du 2ième Concile du Vatican; el notre session peut déjà revendiquer le titre de « postconciliaire ». Organisés en équipes, nous avons travaillé sous forme de carrefours, au « sondage d'opinion» préparatoire au prochain Chapitre Général,

 

Dans un Second Noviciat, les événements marquants sont rares mais de qualité. Ainsi nous avons apprécié la visite des Chers Frères Assistants: Louis-Martin et Gildo. Ce furent ensuite: les conférences du R. P. Gilot, de la Société de Marie: l'étude des Synoptiques, avec L'Abbé Liotard, du Centre de l’Unité de Lyon; les commentaires des Psaumes du R. P. de la Jonquière de l'Abbaye d'Encalcat; les sermons si profitables et si élevants du Chanoine Alban-Ray, Secrétaire des Facultés Catholiques de Lyon. En plus de tout cela, chaque mois, le R. P. Bonaventure, Trappiste d Aiguebelle nous régale d'une solide et savoureuse instruction.

Il y eut évidemment le pèlerinage aux sources: l'Hermitage, Lavalla, le Rosey, en passant par La Neylière, Fourvière, Ars et Saint-Genis-Laval : belle occasion d'apprécier le courage de nos devanciers.

Reste l'essentiel, c'est-à-dire ce qui commence quand s'achève la session: mettre en pratique les instructions et directives données, afin que chacun réalise pour sa part « l'aggiornamento » de sa vie de membre de l'Eglise.

F. P. A. L.

RETOUR

Le Bx. M. Champagnat honoré dans le monde...

SUIVANT

Bibliographie...