Une initiative de catéchiste

13/Oct/2010

La pédagogie catéchétique veut rendre la leçon de religion vivante et prenante pour l'âme des enfants. L'une des suggestions les plus remarquables du célèbre pédagogue anglais, le P. Drinkwater dans sa « Doctrine for Juniors » est qu'il faut « frapper l'œil autant que l'oreille » des petits…

De là, la place donnée aux tableaux, films, chants et dessins dans les méthodes l'école « active ». De là l'intelligente utilisation des graphiques et des schémas qui parlent aux yeux des élèves.

Nos Frères trouvent eux aussi dans leur zèle des procédés intuitifs qui leur permettent de rendre plus accessible un enseignement abstrait. Il y a par exemple, tels graphiques du bon F. Luis-Venancio, de la province d'Espagne que les Grands Novices ont pu admirer, il n'y a pas longtemps.

A l'occasion de l'imposant et splendide Premier Congrès Eucharistique National au Canada, nos Frères, comme au brésil, en Argentine, à Budapest, comme partout, ont fait participer de leur mieux les élèves aux solennités eucharistiques. Ils se sont ingéniés à les préparer tout d'abord par de solides et vivants catéchismes sur l'auguste sacrement de nos autels.

L'un d'eux se creusant la tête pour rendre plus concret et plus prenant le chapitre de la Messe, tiré du manuel Terrasse, dresse le tableau que nous reproduisons ici… Le jour suivant, livre de messe en mains pendant le catéchisme, il oblige tous ses élèves à suivre l'office du jour… et d'autres encore. D'abord de tristes constatations sont faites au cours de la leçon… Des adolescents de 19 ans et plus ne savent presque rien sur le St. Sacrifice. En tout cas, peu de temps après, ils connaissaient les différentes parties de la messe et leur importance respective, quels sentiments doivent nous animer pendant ces différentes parties, comment trouver le propre de chaque jour, la nuance de culpabilité pour celui qui se laisse ,aller aux distractions volontaires pendant l'avant-messe ou pendant le Sacrifice proprement dit, comment savoir, à première vue, où en est le prêtre, etc. …

Les parties en noir (en rouge sur l'original) marquent le temps de la présence réelle durant la Ste. Messe; les doubles cercles sont comme des points de repère importants et qui reviennent à toutes les messes, ils permettent à l'enfant de se retrouver et de renouveler son attention.

La croix dans l'arrière-plan, rappelle que la messe n'est que le renouvellement non sanglant du sacrifice de la Croix; le piédestal marque sur quoi repose notre sainte religion dont la Messe est le cœur…

Et ce tableau, imprimé en grandeur naturelle et en image réduite a connu un très louable succès dans la province du Canada et au dehors…
 Les anciens du Juvénat St. François Xavier apprendront avec plaisir que c'est un de leurs camarades, le C. F. Rémi-Antoine, qui a eu cette belle initiative et que le Bulletin est heureux de signaler.

RETOUR

Manuels de catéchisme...

SUIVANT

Aperçu sur le district dAllemagne...