Visite du R. F. Sup. GĂ©n. aux divers centres de Sec. Noviciat

29/Oct/2010

Le 27 mars dernier, le R.F. Supérieur arrivait à St-Paul-Trois-Châteaux pour une courte visite au Second Noviciat. L'événement, on le comprend, revêt une importance particulière dans une maison de noviciat où les moindres petits faits ont leur répercussion.

Dès l'abord, le vénéré Supérieur conquiert tous les cœurs par son large sourire et son amabilité toute paternelle. La réception se fait sans apparat et dans une simplicité toute mariste. Le Très Révérend Frère Léonida lui adresse, au nom de tous, quelques mots de bienvenue; le R. Frère y répond en des paroles pathétiques et brèves, suivies d'une chaude poignée de main à chacun des Frères et l'on se rend à la chapelle pour le chant d'un vibrant Magnificat.

De ses entretiens et conférences, nous avons tous tiré des directives précieuses et des enseignements sûrs pour l'époque que nous vivons :

1* Connaître et suivre fidèlement, sans hésitation, toutes les directives de l'Eglise en Concile, concernant la vie religieuse et la vie apostolique ;

2° Maintenir intact notre esprit tradionnellement mariste, dans notre effort d'adaptation aux exigences de l'apostolat contemporain; en dégager les lignes de force à faire valoir dans tous les pays;

3° Développer la charité fraternelle sous sa forme spéciale de l'esprit de famille tant recommandé par notre Bienheureux Père;

4° Etre fidèle à notre véritable but apostolique qui est de former des chrétiens avec les jeunes d'aujourd'hui, en utilisant les techniques modernes. « Un Frère, nous dit-il, doit être avant tout un spécialiste en éducation chrétienne; comme tel il est irremplaçable». C'est bien dans et par sa vie d'éducateur qu'il doit se sanctifier. Avec des principes aussi sûrs et aussi réalistes, le distingué conférencier put facilement captiver notre attention une heure entière.

Ainsi pendant deux jours, il nous a prodigué paternellement directives et conseils, mais surtout il nous a offert un vivant exemple des vertus caractéristiques des Petits Frères de Marie. La visite du Très Révérend Frère laisse à chacun de nous beaucoup plus qu'un riche ensemble d'impressions, si agréables soient-elles; en nous fixant des objectifs, en indiquant des voies sûres, notre Supérieur Général nous a affermis dans la volonté d'être fidèles; nous lui devrons de mieux comprendre notre vocation et de l'aimer davantage.

F.

RETOUR

PĂ©rou - Exemple de collaboration entre Congr...

SUIVANT

Recrutement...