13/Feb/2013 MEXIQUE

Champagnat à travers sa correspondance

A la demande du Frère Provincial du Canada, Bernard Beaudin, un cours de 10 jours (15-25 janvier 2013) à été organisé au CEPAM, pour 12 Frères de la Province. Il a porté sur la correspondance de Marcellin Champagnat. La méthodologie employée a été celle de ce Centre de formation, que exige la collaboration active des participants.

Ont pris part au cours les Frères : Denis Carrier, Denis Croteau, Gilles Hogue, Gilles Paquette, Jacques Bélisle, Jean-Denis Couture, Jean-Pierre Cotnoir, Léon Hébert, Léopold Charland, Réal Cloutier, Roger Guertin, Yvon Bédard.

Le F. Hugo Rivera, mexicain, qui travaille actuellement au Canada, s’est occupé de l’intendance et d’autres tâches relatives à l’hébergement, aux visites à des centres d’intérêt (ouvres maristes de Guadalajara, musées, lieux typiques, etc.)

Le cours a également bénéficié de la collaboration du F. Jean Mance et du laïc mariste Eduardo Armenta. Les participants ont joui de moments de détente – promenades – ainsi que d’échanges avec les Frères qu’ils rencontraient. La communauté de la Maison provinciale les a reçus à la veille de leur départ pour des moments conviviaux et de partage, y compris la dégustation de la nourriture typique mexicaine, mais « sans piquant ».

Une fois de plus tous ont pu constater la simplicité des relations et la fraternité mariste héritée de notre bon Père Marcellin. Puisse cette expérience stimuler notre cheminement comme Frères, au bénéfice des jeunes à qui nous sommes envoyés.

_________________

 

De retour depuis une semaine au Canada, je suis encore sous le charme de la magnifique session qu'il m'a été donné de vivre durant cette quinzaine à Guadalajara. Quand les confrères me demandent ce qui m'a le plus marqué dans cette étude des lettres de Champagnat, je réponds sans hésiter : "L'étude des lettres m'ont permis de voir Champagnat de l'intérieur. On nous a surtout présenté Champagnat comme le 'constructeur' tant du projet mariste que de l'Hermitage, mais il révèle vraiment son coeur de père, d'apôtre et de formateur de ses frères dans ses lettres où il s'épanche vraiment, où il laisse voir sa tendresse et sa sensibilité où il laisse parler son coeur. Ce n'est plus le 'colosse' seulement capable à piquer le rocher, c'est l'homme dans toute sa dimension humaine." (H. Gilles Hogue)

—————————–

Cher frère Aureliano,

Je viens vous dire un merci des plus sincères pour la session que 12 frères canadiens ont suivi du 15 au 25 janvier 2013. Je résume tout ce que j'entends dire de chacun: session exceptionnellement captivante et intéressante à tous point de vue.

Chacun parle avec enthousiasme et contentement de leur expérience de Marcellin à travers les lettres étudiées et réfléchies. Vous avez su les intéresser au plus haut point et surtout leur transmettre votre grande dévotion et votre amour éclairé du Fondateur. Bravo et félicitations. Déjà, les uns et les autres se promettent de poursuivre la démarche entreprise.

Cher frère Aureliano, encore une fois, soyez vivement remercié pour votre disponibilité et pour votre dévouement envers nos frères canadiens.

 Bien reconnaissant,
Bernard, provincial

Lire plus – PDF – Nouvelles en Bref – Prov. du Canada – Vol. 5, no 33

RETOUR

F. Maurice Berquet...

SUIVANT

SED et Conférence Mariste Espagnole...