29/Feb/2012 MEXIQUE

Chemins de solidarité mariste dans les Amériques

Guadalajara, Jalisco (Mexique), a été le siège de la première réunion de la nouvelle sous-commission Interaméricaine de Solidarité, qui s'est tenue du 7 au 10 février 2012. Les nouveaux membres ont été élus lors de l'assemblée plénière de la 4ième Rencontre Cœur Solidaire, en juin dernier. Ce sont :

Socorro (Coco) Álvarez, pour l'Arco Norte ; F. Miguel Orlandi, pour le Brésil ; Juan Carlos Pellón, pour le Cono Sur, et Angélica Alegría, pour la Commission Inter-américaine de Mission.

Le but essentiel de cette rencontre était de réfléchir ensemble sur la manière de donner suite au cheminement commencé entre frères et laïcs en 2004 (Bolivie), jusqu'en 2011 au Mexique, où on a approuvé le document inter-américain de Solidarité Mariste, intitulé « Chemins de Solidarité Mariste dans les Amériques : enfants et jeunes, sujets de droits », publié quelques mois plus tard.

Voilà les objectifs de la réunion :

1. Élaborer le plan d'action de la sous-commission pour la période 2012-2017.
2. Donner suite au processus d'élaboration, publication, lancement et diffusion du Document Interaméricain de Solidarité et en assurer le suivi.
3. Établir des accords pour la dynamisation du réseau Cœur Solidaire en Amérique.
4. Partager des perspectives pour la 5ième Rencontre Cœur Solidaire, qui aura lieu en 2014.

Dans une ambiance fraternelle nous avons partagé des opinions et des points de vue sur le travail mené à bien jusqu'à maintenant. Il nous semble essentiel de poursuivre le magnifique travail réalisé par la sous-commission précédente et relevons le défi de partager un matériel qui oriente le cheminement solidaire mariste en ce qui concerne la défense et la promotion des droits des enfants, de façon à pouvoir consolider le réseau Cœur Solidaire Mariste en Amérique. Un moment important de la rencontre a été le travail avec le F. João Carlos do Prado, Directeur du Secrétariat de Mission de l'Institut. Nous avons eu l'occasion de partager questionnements, idées, lignes de travail et stratégies pour harmoniser ce qui a été proposé par la Commission Interaméricaine de Mission et les différentes sous-commissions qui se sont formées en vue d'animer la mission dans les Amériques.

Les lignes d'action qui se dessinent comme prioritaires pour la sous-commission Inter-américaine de Mission sont:

Document Chemins de Solidarité Mariste dans les Amériques : enfants et jeunes, sujets de droits.

Promouvoir la diffusion, la réflexion et l'approfondissement du Document à tous les niveaux de gestion et d'animation des Unités Administratives.

Place qui revient aux enfants et des jeunes : Formation, promotion et garantie des droits des enfants.

Promouvoir l'écoute et favoriser le rôle des enfants et des jeunes, ainsi que la formation au thème de leurs droits.

Nouvelles présences

Encourager la réflexion pour concrétiser la mission de nouvelles présences dans les Amériques.

Réseaux

Promouvoir et renforcer les échanges inter-provinciaux, les collaborations et accords avec des organisations ecclésiales, civiles et de l'État en vue de développer des initiatives de promotion et défense des droits, tout en sauvegardant les principes qui fondent la solidarité mariste.

Structures de solidarité

Promouvoir et/ou renforcer la structuration du domaine de solidarité des Provinces et des Districts, en mettant à la disposition des ressources humaines, physiques et financières pour la promotion de la solidarité et de la défense des droits des enfants et des jeunes en accord avec les critères de l'Usage Évangélique des Biens.

Volontariat

Promouvoir le volontariat international dans la perspective de la solidarité mariste.

Formation d'équipes d'animation à la solidarité et aux droits des enfants.

Encourager des processus et des projets de formation des jeunes maristes, des frères, des éducateurs et des directeurs, à et pour la solidarité, avec des méthodologies qui favorisent la participation et l'intervention à partir de la réalité.

Étude

Étude et compréhension des problèmes sociaux des Amériques et de leurs dynamiques actuelles afin d'améliorer l'intervention solidaire.

L'équipe de travail se plaît à souligner la coresponsabilité et la volonté de chacun de rendre ce service, l'importance de la transparence dans les communications et le fait de favoriser une approche « d'en bas » : « voir le monde avec les yeux des enfants pauvres ».

« Nous nous reconnaissons comme délégués choisis pour exprimer des questionnements et des soucis venant des Amériques. Nous remercions nos compagnons de route de nous avoir offert cette possibilité, de la confiance dont ils nous honorent et nous leur disons de tout cœur que c'est une joie pour nous de rendre ce service en étant la voix de tant de personnes engagées pour poursuivre le 'rêve' de Champagnat. »

_________________
http://www.maristas.org.mx

RETOUR

Marcher ensemble vers « de nouvelles terres ...

SUIVANT

Le premier Frère Mariste italien...