14/Mar/2022 MAISON GéNéRALE

Conférence Générale : « je me suis senti tellement inspirée renouvelé et enthousiaste »

Mon expérience de la première semaine de la Conférence Générale

Frère Vincent Uchenna Abadom – Région d’Afrique

Le rassemblement a commencé le lundi soir 7 mars par la sainte messe. Cette messe était puissante et magnifiquement animée. On peut dire la même chose des prières tout au long de la semaine qui ont démontré la profonde révérence pour toute vie de la communauté de la maison générale qui nous a accueillis chaleureusement à bras ouverts. Nous avons éprouvé des sentiments de joie et de bonheur à nous retrouver une fois de plus en tant que responsables de l’institut. Je me suis senti appartenir et connecté à toutes les unités administratives de l’institut. Il n’y avait aucune barrière, pas même les différences géographiques, et la langue n’était pas un obstacle au niveau de relation que j’ai vécu pendant la semaine. Les nouveaux provinciaux ont pu s’adapter très rapidement, comme s’ils avaient fait partie du groupe. Nous avons formé une véritable famille mondiale et nous l’avons vécu pendant la semaine.

La Conférence Générale est presque une réplique du dernier Chapitre Général de Rio Negro. Nous nous sommes retrouvés à revivre l’expérience du Chapitre Général. Les deux questions importantes que nous nous sommes posées pendant le Chapitre ont été posées une fois de plus alors que nous continuons à évaluer les appels du Chapitre : « Qui Dieu nous appelle à être et qu’est-ce qu’il nous appelle à faire ». Nous avons commencé à explorer ces questions en essayant de comprendre les tendances actuelles que nous vivons, qui n’étaient pas présentes ou prévues lors du Chapitre général, mais qui ont vraiment un impact important sur les enfants et les jeunes et sur le monde entier. Par exemple, la pandémie de coronavirus, le racisme, la montée du popularisme politique et de la polarisation politique, l’Internet en colère (fake news), l’augmentation de la technologie, la crise écologique, les conflits dans le monde 2022 etc. il est bon de comprendre le contexte dans lequel nous travaillons car c’est dans ce contexte que nous rencontrons les enfants et les jeunes. Nous avions donc besoin de nous ancrer dans ce contexte.

Le programme a été soigneusement conçu pour laisser suffisamment de place aux prières personnelles, aux réflexions et à la relaxation. Pour moi, je n’ai pas considéré la semaine comme une conférence mais plutôt comme une période de retraite. C’est en grande partie parce qu’il y avait toujours du temps pour être avec moi-même et écouter à la fois mon corps et mon cœur. Toutes les présentations du Supérieur Général et des Conseillers étaient touchantes et inspirantes. Il y avait cette dynamique utilisée était superbe et soutenante. Nous étions divisés en petites tables dans la salle de conférence où nous partageons le plus souvent nos expériences et nos pensées, ce qui permet à chacun d’avoir la possibilité de participer activement. C’était très confortable et engageant, étant curieux de connaître la réalité des autres provinces et de savoir comment elles traitent une question particulière. C’est dire que nous étions sérieusement engagés dans une conversation réfléchie. De plus, nous étions partagés dans un autre petit groupe connu sous le nom de fraternité. Celui-ci se déroulera tout au long de la Conférence. L’objectif principal de la fraternité est de nous aider à construire une véritable communauté, tout comme le Chapitre Général nous a appelés à être des « bâtisseurs de ponts ». Elle nous a offert l’opportunité d’avoir des relations plus étroites les uns avec les autres en créant du temps pour écouter et partager avec les autres.

En conclusion, tout au long de la semaine, je me suis senti tellement inspirée renouvelé et enthousiaste. Ce fut une occasion d’approfondir mes connaissances sur les appels du Chapitre Général ainsi que sur les styles et les compétences de leadership prophétique mariste. Je suis si reconnaissante d’avoir fait partie de ce groupe, reconnaissante au Supérieur Général et à ses Conseillers, reconnaissante aux différents secrétariats et à toute la communauté de la maison générale qui ont rendu l’environnement accueillant, solidaire et plus intime.

______________
Frère Vincent Uchenna Abadom – Provincial du Nigeria et Coordinateur de la Région mariste d’Afrique

RETOUR

Première semaine de la Conférence général...

SUIVANT

Aborder l'avenir d'une nouvelle manière à N...