04/Oct/2021 PORTO RICO

Créer une conscience écologique à Manatí

Le Collège Mariste ‘El Salvador’ de Manatí, à Puerto Rico, de la Province d’Amérique Centrale, met en place différentes activités pour conscientiser les étudiants au besoin de prendre soin de notre Maison commune, en écho aux appels du Chapitre général de l’Institut Mariste et à l’invitation du Pape François

“Comme Maristes, nous voulons vivre cette année avec espérance, mais pas une espérance facile ou naïve, mais profondément chrétienne. Nous voulons éveiller chez nos jeunes le désir de construire l’avenir ici et maintenant, de le remplir de vie, de lumière et de joie, comme la petite plante qui se faufile dans le goudron. En tant que Maristes, nous rêvons que de plus en plus de personnes s’engagent à cheminer ensemble dans la génération d’une société plus humaine, plus attentive aux plus nécessiteux, plus en communion avec la Création, c’est-à-dire plus de Dieu », a souligné le F Edgardo Lopez , Président du Colegio Marista « El Salvador ».

Des activités du Collège :

  • Les étudiants du niveau 12 ont mis de l’avant des projets à réaliser tout au long de l’année afin d’améliorer les espaces verts et la flore qui s’y trouve dans le but d’attirer les papillons et d’autres espèces.
  • La « Troupe 053 » de Filles Scouts, et la troupe « Manada 92 » des Scouts ont nettoyé la plage à La Cueva de las Golondrinas.
  • Du 1er au 4 septembre, les élèves ont consacré « Les jours de mise en valeur ‘Laudato Sí’ et ont fait différentes activités durant les cours de religion.
  • Différents étudiants de 4e et 5e niveaux ont participé à un Atelier d’Immersion dans la Nature, dans la Ferme La Esperanza de Manatí. Ils se sont informés sur l’apiculture, l’agriculture durable, des projets pour protéger les dunes de sable, l’histoire de la Ferme.

Le Collège « El Salvador » compte 49 enseignants, 2 frères et plus de 560 élèves, âgés de 3 à 18 ans, de la maternelle à la terminale. 

Il est urgent d’actualiser « Laudato Sí »

José Enrique Alvarado Piñeiro est un étudiant du niveau 12 du collège. Il a mis sur pied une initiative à laquelle participent d’autres élèves maristes. Nous rapportons ci-après ses propres mots qui nous racontent ce projet.

_____________

Avant l’apparition historique de la pandémie COVID-19, j’ai ressenti un urgent besoin de me dévouer pour les autres. J’ai réfléchi et me suis rendu compte que le plus beau cadeau que je pouvais donner aux autres est de leur apporter toute la connaissance scientifique et écologique que j’ai accumulée au cours de mes 15 ans de vie autonome dans la campagne de Morovis, à Puerto Rico.

J’ai mis sur pied une initiative appelée « URGENCE DE RÉALISER ‘LAUDATO SÍ’ » à laquelle j’ai invité les jeunes Maristes à ma ferme éco-durable, en suivant tous les protocoles du Gouvernement de Puerto Rico et la vaccination de la COVID-19. Mon but est de leur donner de l’espoir et de l’amour dans les moments si difficiles vécus à cause de la pandémie et des événements des 5 dernières années dans notre île. 26 jeunes ont répondu à l’invitation; je leur ai partagé les idées de ‘Laudato Sí’, de même tout ce que j’avais appris depuis ma jeunesse. Nous avons pu profiter de l’appui de différents scientifiques et professeurs de l’Université de Puerto Rico.

Au cours des mois de juin et juillet 2021, les jeunes ont réussi à créer une conscience écologique basée sur la recherche scientifique accompagnée de pratiques d’autosuffisance sur le terrain et en mer. On a ainsi créé des habitats qui sont devenus des oasis de survie pour les pollinisateurs, les tortues marines, les coraux et d’autres espèces. Plusieurs de ces animaux étaient menacés d’extinction. Nous avons déjà créé le cycle de vie durable de différents polinisateurs qui sont indispensables pour la sécurité alimentaire du monde. En outre, des stages ont été documentés à des fins d’obtention du diplôme pour les membres qui en étaient à leur quatrième année (12e).

J’avoue que mes 15 années de vie à la campagne sont enracinées dans la philosophie de saint Marcellin Champagnat et de saint François d’Assise. De manière surprenante, elles sont connectées à l’encyclique du Pape François, ‘Laudato Sí’, écrite il y a 6 ans.

En jetant un regard sur le passé, il convient de noter que saint François d’Assise et notre fondateur, saint Marcellin Champagnat, ont senti l’appel de se donner aux autres dans un moment de crise sociale, politique, économique, culturelle et ecclésiale au cœurs de leur pays, l’Italie et la France, spécialement dans les milieux pleins de verdure de la nature. Je me rends compte que c’est ainsi que je me sens, mais dans mon petit coin de Morovis, à Puerto Rico, en cette année 2021.

Je suis très à l’aise avec le style dont se sert le Pape François dans l’encyclique ‘Laudato Sí’ et mon plus grand désir est de pouvoir la partager avec toute l’humanité.

Ma grande mission et celle de tous les participants à l’initiative « URGENCE DE RÉALISER ‘LAUDATO SÍ’ » est de faire connaître l’encyclique « LAUDATO SÍ » avec humilité, simplicité et modestie. Démontrer une fois de plus que c’est dans la crise que naissent les grands changements. Mon rêve est que le projet s’étende aux générations futures. La planète et la vie saine deviennent possibles quand nous ramons tous ensemble dans la même direction.

RETOUR

Ve Assemblée de Mission de la Province de Co...

SUIVANT

Rencontre de la Commission Internationale du ...