03/Fév/2020 MALAWI

De nouveaux horizons pour un modèle d’éducation transformateur

Malgré les grands progrès réalisés ces dernières années, des millions d’enfants africains sont toujours privés de leur droit à l’éducation. Le projet Nouveaux Horizons, mis en œuvre dans 21 écoles et communautés locales au Malawi, en Angola, en Zambie, au Zimbabwe, en Afrique du Sud et au Mozambique, avec 18 334 élèves, 790 enseignants et 469 membres du personnel scolaire, vise à accroître l’égalité d’accès à une éducation de qualité pour tous les enfants afin de promouvoir l’équité, la justice sociale et l’inclusion, en poursuivant l’amélioration de l’école en termes de sa capacité à devenir un lieu de sauvegarde et d’autonomisation des enfants.

Dans les 6 pays où le projet est mis en œuvre, 3 défis principaux ont été identifiés :

–       L’accès à l’éducation marqué par de fortes disparités dues à une répartition inégale des ressources, y compris le financement public, aux communautés socialement exclues, aux étudiants à faible revenu et aux enfants vulnérables (orphelins, réfugiés, enfants handicapés) qui les poussent à exercer des activités génératrices de faibles revenus.

–       La qualité de l’éducation doit être améliorée, le manque de programmes flexibles conçus pour permettre aux apprenants ayant des besoins très variés d’être inclus dans le processus d’apprentissage – taux d’abandon élevés et/ou mauvais résultats des étudiants, violence interpersonnelle, y compris la violence fondée sur le sexe

–       Les systèmes d’éducation doivent être renforcés afin de développer des programmes d’alphabétisation inclusifs et de relever les défis de l’équité, de la qualité et de la justice sociale.

Pour répondre à ces défis, la Commission de la Mission Africaine Mariste a lancé une initiative appelée Nouveaux Horizons qui est maintenant soutenue également par FMSI et Misean Cara. Le programme Nouveaux Horizons II durera 3 ans (2019-2022) et il est basé sur 4 composantes principales qui viseront les résultats suivants : 

1) Accès accru à une éducation de qualité pour les enfants et les filles de familles pauvres et marginalisées dans 21 écoles maristes des 6 pays concernés, en faisant appel à des experts locaux déjà formés à Nouveaux Horizons 1.

2) Renforcement de la capacité des écoles maristes à déraciner la violence et la discrimination contre les enfants dans les environnements scolaires et communautaires en adoptant une approche des droits de l’enfant et des méthodes d’enseignement inclusives afin de garantir le bien-être des enfants.

3) Renforcement de la capacité des chefs d’établissement et des enseignants à faire évoluer les écoles vers des normes de qualité de l’éducation et de durabilité.

4) Renforcer le système éducatif au niveau institutionnel en termes de capacité à défendre les droits des enfants.

Le plan stratégique de la Commission de la Mission Africaine Mariste pour 2017-2022 et la Vision et les Principes Régionaux pour le continent africain visent à sensibiliser et à mettre en œuvre des propositions concrètes sur les droits et la protection des enfants sur le continent. La phase 1 de Nouveaux Horizons a créé une voie de collaboration et de mise en réseau entre tous les responsables scolaires, tandis que cette nouvelle phase vise à atteindre l’objectif de garantir un accès égal à chaque enfant et de faire de l’école un lieu où les élèves sont en sécurité et respectés, en accordant toujours une attention particulière aux besoins individuels des apprenants qui sont en danger d’exclusion sociale et de marginalisation.

Dans le cadre du programme, une phase pilote a été mise en œuvre au Malawi en 2018-2019 : cinq écoles du Malawi ont participé à des activités de formation dispensées à 104 membres du personnel scolaire (enseignants, personnel et directeurs). Deux écoles ont lancé les projets générateurs de revenus sélectionnés par l’équipe du projet et l’EPU pour le Malawi a été envoyé avec la première participation active d’une école malawienne.

Comme l’expertise et les contextes diffèrent d’une école à l’autre dans les 6 pays différents, toutes les actions seront micro-conçues en fonction des besoins locaux. La gouvernance de la Commission des missions africaines tirera parti de cette approche multi-pays en favorisant la coopération entre les écoles, en mettant en place une approche commune et en supprimant tous les obstacles à l’échange de connaissances à tous les niveaux.

Nouveaux Horizons visera également à étendre les résultats à d’autres écoles non maristes dans les pays concernés : grâce à la mise en place de partenariats efficaces, les écoles maristes sont de plus en plus en mesure d’exercer une influence positive sur les conditions au-delà des salles de classe, améliorant ainsi le soutien aux apprenants et à leurs familles.

RETOUR

Sensibilisation sur l’abus de drogue et de ...

SUIVANT

Première réunion de la Commission internati...