05/May/2010 MEXIQUE

Des c?urs jeunes qui renouvellent le monde

Les 11, 12, 13 et 14 mars derniers s?est tenu le Camp National d?Amis en Marche, dans un lieu appelé Camp Mariste, situé dans la région des Azufres, entouré d?un impressionnant massif de verdure. La fraîcheur du bois facilitait et encourageait le travail.

L?Équipe Nationale, accompagnée d?une équipe de soutien et des mamans qui prépareraient les repas, est partie quelques heures plus tôt pour que tout soit fin prêt au début de cette expérience si souhaitée.

Lorsque tout était prêt, les participants sont arrivés de nos écoles dans l?ordre suivant : Instituto México Toluca, Colegio México, Colegio Pedro Martínez Vázquez, Colegio Jacona Marista, Instituto Sahuayense, Colegio Esperanza et Colegio Marcelino Champagnat. Les participants étaient au nombre de 324, y compris les Amis, les guides, les coordinateurs, l?équipe de soutien et les mamans de la cusine. Nous avons formé une grande famille !

Notre valeur centrale de « Escalada Azul » est l?amour de la patrie ; pas de meilleur prétexte pour que notre camp tourne autour du Bicentenaire de notre indépendance dans le but de raviver les valeurs qui ont donné sens à notre nation ; Egalité, Liberté, Démocratie et Justice.

Pour mieux impliquer les enfants dans cette histoire, nous avons présenté trois moments historiques clefs de notre indépendance4 : le premier lorsque Hidalgo, Allende et Aldama décident d?avancer le début de l?indépendance et que le curé appelle ses ouailles à prendre les armes ; un jour avant la fin de notre camp une vidéo fut présentée où l?on voyait le moment où Guerrero et Iturbide décident un cessez le feu, signé par la fameuse « accolade d?Acatempan ». La représentation s?est terminée par la mise en scène du Traité de Córdoba, où Iturbide demande à Juan de O?Donojú l?indépendance de notre pays par ces mots : « Essayons de défaire le n?ud sans le casser ». Un représentant de chaque patrouille, au nom de ses camarades, a signé ce traité où ils s?engagent à lutter pour la liberté de notre pays à partir de nos attitudes et de notre sens de la responsabilité.

Les noms des patrouilles se sont inspirés des personnages qui ont participé à la lutte pour l?indépendance : Hidalgo, Josefa Ortiz, Vicente Guerrero, Ignacio Allende, Juan Aldama, José Ma. Morelos, Ignacio L. Rayón, Agustín de Iturbide, Leona Vicario, Andrés Quintana Roo, Guadalupe Victoria et Mariano Abasolo.

Sous la devise « 200 ans fièrement mexicains » et dans une atmosphère de joie, d?amitié et de travail, notre camp a connu un franc succès. Les thèmes « Valeurs du Bicentenaire » et « L?histoire, c?est nous tous qui la faisons », jeux de nuit, jeux de piste, rallys, prières, chants et jeux, tout cela a constitué un cadre parfait pour continuer à travailler les « c?urs nouveaux pour un monde nouveau ».

Un autre moment très significatif a été l?eucharistie célébrée au contact de la nature. Le prêtre a invité les enfants à devenir, par leurs bonnes actions, des amis de Jésus et de vrais fils de Dieu.

Finalement nous pouvons dire que le camp d?Amis en Marche a été béni de Jésus et de notre Bonne Mère. Ils étaient bien là à travers chaque sourire, chaque cri, à travers la fatigue, les conversations et les différents moments vécus.

Assemblée Nationale de Villes pour les secondes et les troisièmes du Secondaire
Sous la devise « Des c?urs jeunes qui renouvellent le monde », des élèves des 8 écoles maristes de la Province se sont retrouvés à Querétaro, les 19, 20 et 21 mars dernier. Ces journées ont été le cadre idéal qui a favorisé le partage de la vie à travers jeux, chants, réflexions : bel espace pour rencontrer la réalité.

Les jeunes ont eu la possibilité de vivre et de partager leur temps et leurs activités dans différentes maisons où se niche la souffrance : « Asilo Sans Sebastián », Maison de « Niñas de Jesús », « Comedor de San Isidro », Centre Catéchétique et l?École d?Aveugles et malvoyants. Petit à petit les pèlerins sont allés à la rencontre de Jésus, un Jésus au visage d?enfant, de vieillard, de femme travailleuse. C?est en suivant leur c?ur qu?ils regardent la vie, avec simplicité, espérance et chaleur.

L?Assemblée a compté aussi sur la participation enthousiaste des postulants maristes qui ont constamment collaboré aux différentes activités et participé auprès des élèves des secondes et des troisièmes de secondaire.

Ce fut un rally dans la ville de Querétaro, qui a colorié les rues d?orange et a créé de jeunes fleuves de joie et de vie, invitant les passants à s?unir à eux, à chanter, à jouer, à aider et à savoir un peu mieux ce que c?est que d?être un jeune mariste.

Vers la fin de la rencontre et en guise de prière, les participants ont réfléchi sur ceux qui à travers leurs idées, leurs rêves et leur témoignage ont transformé le monde et sont, de nos jours, des modèles annonçant que le Royaume de Dieu est possible, ici, sur terre.

Assemblée Nationale de Villes pour les premières de Secondaire

Ce fut un week-end oĂą le cadeau de Dieu s?est manifestĂ© dans la petite pluie, les Ă©toiles sur le firmament, l?aube fraĂ®che aux arĂ´mes de vie, les paysages qui constitueront un magnifique souvenir du Camp Mariste des Azufres, Mihc. Cette activitĂ© a Ă©tĂ© un espace de partage – jeux, chants et prière – oĂą des jeunes de huit villes se sont rĂ©unis auprès d?une Ă©quipe enthousiaste composĂ©e de parents, d?enseignants et de frères maristes. Grâce Ă  eux cette expĂ©rience a permis de semer un message d?espĂ©rance, une invitation Ă  tenir son c?ur ouvert, attentif aux besoins de l?humanitĂ©.

Un week-end idéal pour se faire de nouveaux amis et rencontrer Jésus à travers la prière qui a ponctué plusieurs moments de la rencontre. C?est ainsi qu?il a été possible de prendre de nouveaux engagements, de manifester des rêves, de montrer sa reconnaissance envers les possibilités que la vie nous offre.

Un week-end où le C?ur du jeune a donné un sens à la réalité du monde actuel et à l?importance d?avoir ses sens en éveil pour ne pas s?habituer à la violence, à la douleur et à la destruction qui semblent si communs.

Un week-end qui a unit des écoles « s?urs », où le charisme de Marcellin se répand et encourage à faire en sorte que ces espaces restent des semeurs d?espérance pour partir avec Marie afin de porter le message de Jésus vers les nouvelles terres.

RETOUR

Province « Brasil Centro-Norte »...

SUIVANT

Spiritualité Mariste : 60e animation...