24/Déc/2013 BANGLADESH

District d?Asie

Comment assurons-nous la promotion des droits de l’Enfant ? Je suis sûr qu’aucun d’entre nous ne dira que nous ne nous ne préoccupons pas de la promotion des droits de l’Enfant, mais nous devons reconnaître que c’est un sujet dont nous avons entendu parler mais que nous ne connaissons pas bien. Les droits de l’Enfant, leur promotion, les droits de l’Homme sont des concepts que nous devons connaître, qui comprennent des actions que nous devons entreprendre si nous voulons être en concordance avec les situations nouvelles que nous rencontrons dans notre monde globalisé. 

Le District d’Asie est en train de développer et de mettre en application une politique de la Protection de l’Enfant semblable à ce que font les autres Provinces et Districts. C’est en accord avec la demande du Conseil Général à toutes les Unités Administratives de prendre des mesures concrètes pour la promotion des droits de l’Enfant et la protection des enfants contre toutes espèces d’exploitation et d’abus. Cette politique nous demandera non seulement notre profonde adhésion, mais aussi class=imgshadow  une connaissance précise de certains documents comme la Convention des Droits de l’Enfant (CRC), adoptée par l’Assemblée Générale des Nations Unies en 1989. De plus, il faudra établir des normes là où nous travaillons avec des enfants et des jeunes et développer des moyens pour être efficaces, nous-mêmes, Frères et Laïcs, aussi avec les personnes qui collaborent à notre mission. Il semble donc qu’il y a beaucoup à faire, n’est-ce pas. Je ne pense pas que ce soit beaucoup, parce qu’il y a bien des choses que nous faisons déjà grâce à notre façon mariste de travailler. Nous devons nous rappeler que les enfants méritent d’être bien traités et protégés et tout ce que nous faisons à cet égard en vaut la peine.

St Marcellin avait coutume de dire que les Frères sont les anges gardiens des enfants dans nos écoles. En prenant des moyens concrets pour la protection des enfants, nous faisons la preuve de nos convictions (et de notre engagement) que les enfants doivent être traités avec amour et respect et que leur dignité doit être préservée. Ils doivent avoir des chances de grandir dans une société qui, beaucoup trop souvent, ne les prend pas en considération. 

_____________
F. César Henriquez – Moulvibazar, Bangladesh
http://maristmoulovibazar.blogspot.com/

RETOUR

Europe Mariste...

SUIVANT

Le Verbe sest fait chair et il a habité...