18/Déc/2008 ESPAGNE

Dix-sept institutions maristes déducation supérieure renforcent leurs liens

À la demande du Conseil Général, de la « Escuela Universitaria de Magisterio Luis Vives » avec la « Universidad Pontificia » de Salamanque, et de la « Escuela Universitaria Cardenal Cisneros » dAlcalá de Henares, a eu lieu du 17 au 21 novembre dernier la IIIe RENCONTRE DES REPRÉSENTANTS DES INSTITUTIONS UNIVERSITAIRES DÉDUCATION SUPÉRIEURE. LInstitut dÉtudes Maristes a eu la responsabilité dorganiser la Rencontre à lÉcole « Luis Vives » de Salamanque, tandis que la « Escuela Cardenal Cisneros » assurait l?accueil et l?organisation des premiers travaux à Alcalá de Henares.

Les participants à la IIIe Rencontre étaient : recteurs, vice-recteurs, doyens, directeurs des instituts ou des écoles universitaires qui représentaient les Institutions suivantes :

Australian Catholic University (Australie)
Champagnat Education (Australie)
Escuela de Magisterio Luis Vives (Espagne)
Escuela Universitaria Cardenal Cisneros (Espagne)
Faculdade Marista Recife (Brésil)
Instituto Superior Marista (ISMA) (Argentine)
Notre Dame of Marbel (Philippines)
Pontifícia Universidade Católica do Paraná (Brésil)
Pontificia Universidade Catolica do Rio Grande do Sul (Brésil)
Universidad Marcellino Champagnat (Pérou)
Universidad Marista de Guadalajara (Mexique)
Universidad Marista de Mérida (Mexique)
Universidad Marista de México D.F.
Universidad Marista de Querétaro (Mexique)
Universidad Marista Nayarit (Mexique)
Universidad Marista San Luis de Potosí (Mexique)
Universidade Católica de Brasília (Brésil)

Le Recteur de lUPSA, M. Marceliano Arranz, et le frère Primitivo Mendoza González, Provincial de Compostela, par leur discours ayant pour thème « Éduquer : une mission qui engage », ont accueilli les autorités universitaires participant à la Rencontre, le mardi 18 novembre après-midi dans la belle Grande Salle de lUniversité.

Pendant cette IIIe Rencontre on a cherché à promouvoir la création de réseaux qui resserrent la collaboration entre les Institutions Maristes dÉducation Supérieure représentées. Grâce à la mise en marche de ces réseaux on favorisera lusage commun de nouvelles technologies appliquées à léducation, principalement les plateformes e-learning et dautres dispositifs de gestion dapprentissage à distance, ainsi que la formation de groupes de recherche dans les domaines scientifiques et technologiques, découlant dune formation de type humaniste chrétien. Réussir à établir les bases pour atteindre une mise en commun de qualité supérieure, garantie par la reconnaissance internationale et le prestige, tel était l?objectif important de ce travail.

Durant les séances tenues par différentes Commissions, ont été présentés, étudiés et approuvés des documents aussi importants que « Mission Mariste dans lÉducation Supérieure », « Possibilités et conditions déchange international entre nos Institutions », « Réseau mondial dInstitutions Maristes dÉducation Supérieure. Éducation Supérieure pour le nouveau millénaire avec le charisme de Marcellin ». De même a été présentée la proposition du « Posgrado » (diplôme de troisième cycle) dans la Spiritualité Mariste : « Mission, projet et principes éducatifs maristes » qui a éveillé des perspectives agréables.

Dans le document « Mission Mariste dans lÉducation Supérieure » approuvé pendant la Rencontre, on indique que « la participation de lInstitut Mariste dans des institutions déducation supérieure grandit dune manière significative, dans différentes parties du monde. De telles institutions se consacrent à lenseignement, à la recherche et au développement de la connaissance et se constituent comme centres détude pour la formation des enseignants et des cadres professionnels de niveau postsecondaire. Elles sont engagées dans le domaine de la culture humaine, dans le développement de la connaissance et de lexercice de la citoyenneté. »

Ces Institutions se sont constituées pendant cette Rencontre en un Réseau dInstitutions Maristes dÉducation Supérieure pour renforcer la connaissance et la collaboration, échanger expériences et information, promouvoir léchange de connaissances, détudiants et d?enseignants et renforcer des liens académiques et un travail solidaire. Pour avancer dans ce sens, un Conseil a été créé ayant des fonctions propres. Il veillera à créer un cadre normatif pour son fonctionnement. Parmi les premières actions à réaliser, il y a la création dune base de données qui recueille les Projets dÉtude des diplômes de chaque Institution dÉducation Supérieure pour favoriser la mobilité, et aussi, la création dune page Web comme espace de référence virtuelle qui hébergerait celle-ci et dautres informations intéressantes.

La visite de Salamanque et de Zamora, les présentations du Groupe de Théâtre Keum et du Ch?ur Contrepoint de lÉcole Luis Vives, ainsi que du petit orchestre universitaire détudiants, tout cela a constitué la partie culturelle et ludique.

On a également profité de la Rencontre pour signer des Accords collectifs des Institutions universitaires maristes avec lUniversité Pontificale de Salamanque.

Il y a eu aussi le temps pour que les participants, surtout ceux qui venaient de l?étranger, puissent mieux connaître lONG SED (Solidarité, Éducation et Développement), grâce à son Directeur frère Antonio Tejedor, et au Groupe EDELVIVES, dont le Directeur général est frère Antonio Giménez de Bagües.

La IVe Rencontre se tiendra au Brésil en 2010 pour donner suite à ces projets et pour en développer dautres qui seront mis au point par un Conseil Exécutif déjà nommé.

________________
Fernando González Alonso
Directeur de lInstitut dÉtudes Maristes
Escuela Universitaria de Magisterio Luis Vives
Universidad Pontificia de Salamanque
iem@upsa.es


II Rencontre – 2006
I Rencontre – 2004

RETOUR

Il avait été aumônier du Collège internat...

SUIVANT

Un coup de pioche au c?ur du rocher...