23/Jun/2015 SYRIE

Docteur, laïc mariste, raconte le témoignage dune femme syrienne

Un laïc mariste médecin et directeur de l'un des deux hôpitaux qui fonctionnent encore à Alep a révélé l'histoire d'une femme qui vend des biscuits dans les rues pendant plus de huit heures par jour pour pouvoir survivre.

Son mari est resté paralysé après avoir été blessé par un tireur d'élite. Elle a également perdu son fils aîné tué par des éclats d’obus des rebelles, laissant sa femme et ses enfants aussi à ses soins.

L'article complet, rédigé par le docteur Nabil Antaki le 15 juin, est disponible dans le journal « La Croix » .

Pour l'article complet en français, visitez La Croix et por l'italien Aleppo hope

RETOUR

Un Provincial pour une nouvelle Province...

SUIVANT

Le Chapitre provincial de la Province des Ét...