Guide de la Formation – 1993

Anglais: Réimpression 2006 – PDF – 655 kb
1993 – Word – 1 MB | PDF – 412 kb | RTF – 1.1 MB
Espagnol: Réimpression 2006 – PDF – 633 kb
1993 – Word – 703 kb | PDF – 330 kb | RTF – 1.2 MB
Français: Réimpression 2006 – PDF – 666 kb
1993 – Word – 673 kb | PDF – 303 kb | RTF – 483 kb
Portugais: 1993 – Word – 264 kb | PDF – 228 kb | RTF – 521 kb

____________________

Mes chers Frères,
en vous présentant notre Guide de la Formation, ma pensée va tout d’abord aux nombreux Frères qui ont contribué directement à ce travail. Que tous reçoivent les remerciements que je leur adresse au nom de l’Institut, pour ce service qu’ils ont rendu.

Que de chemin parcouru depuis que le Conseil général, en 1982, nommait une commission pour préparer un Guide de la Formation à soumettre au 18ième Chapitre Général. Le Conseil général, en juin 1986 publiait une texte « ad experimentum ». En en faisant la présentation, le Frère Charles Howard précisait :
« Il revient maintenant à chacun de nous de lui donner son efficacité en développant ce qu’il propose dans toutes nos Provinces et dans nos vies. »

Finalement, le texte, mis au p oint lors de la session du 19ième Chapitre général, fut approuvé par celui-ci le 23 octobre 1993. Avec cette approbation, le Guide de la Formation faisait désormais partie de notre « Droit Propre » (cf. Le Droit Propre et le Guide de la Formation, dans les Actes du 1çième Chapitre général).

Notre Guide a pour but de fournir les éléments, les ressources nécessaires à nos aspirants pour qu’il puissent arriver à l’état d’ « homme capables de vouer toute leur vie à Dieu dans une communauté apostolique mariste » (C95) et aux Frères pour qu’ils « tendent à devenir adultes dans le Christ »(C 110). Il ne  s’adresse donc pas seulement aux personnes en formation et aux formateurs, mais à tous les Frères. comme je le disais dans le discours de clôture du 19ième Chapitre : « Le Guide…. est un instrument précieux pour cet itinéraire de croissance de l’aspirant et du Frère. Il procure à notre formation l’unité, la progression, la continuité, la solidité et le sérieux. » Si nos Constitutions nous guident sur la voie ouverte par Marcellin Champagnat : « SUIVRE LE CHRIST COMME MARIE » (C3), le Guide de la Formation nous en fournit une explication.

Pour l’Institut, la formation demeure une priorité. Si nous voulons continuer à être fidèles au Seigneur qui a suscité le charisme mariste, à notre mission dans l’Eglise, aux signes des temps, ainsi qu’aux aspirants et aux Frères appelés à la croissance et à la maturation, notre formation, initiale et permanente, doit être adaptée, solide, complète, personnalisée et cohérente.

La Commission capitulaire de Formation dans le document présenté au 19ième Chapitre  général montre bien sa conviction que « le Guide de la Formation est un chemin de croissance pour le Frère Mariste, quel que soit son âge ». C’est ce document que je vous invite à lire, à approfondir et à mettre en pratique. En ces temps difficiles mais remplis d’espérance, sachons nous engager à vivre l’idéal de nos Constitutions et laissons-nous interpeller par la démarche permanente de conversion à laquelle nous convie ce Guide de la Formation.

Je ne saurais manquer de rappeler, dans son esprit et dans sa force, l’article 94 de nos Constitutions, relatif à la pastorale des vocations. Une bonne partie de notre Guide n’a de sens que si nous avons des candidats, et ceux-ci sont le fruit d’une pastorale des vocations consistante, dans laquelle tous les Frères sont impliqués. Cette implication est d’abord celle de la qualité et du témoignage de notre vie, manifestement communautaire, simple et joyeuse, engagée avec les pauvres ; elle suppose une présence auprès des jeunes, de sérieux espaces d’évangélisation dans nos œuvres, et la revitalisation ou la création des structures nécessaires à la pastorale des vocations.

J’ai espoir que la lecture attentive du Guide de la Formation encouragera les Provinces, Districts et Secteurs à faire le choix décisif d’un plan de pastorale des vocations et d’un plan de formation, sérieux et cohérents, ce qui, en conséquence, les amènera à faire un usage créatif et audacieux de leurs ressources pour la réalisation de ces plans, les mettant en mesure de dégager des moyens importants au service de telles réalisations, qui sont urgentes et prioritaires.

Dans certaines régions, il faudra peut-être former des projets interprovinciaux, afin de garantir la qualité de la formation et de mieux profiter des ressources communes.

Es chers Frères, je dépose ce Guide de la Formation dans vos mains et dans votre cœur, demandant à Marie, notre bonne Mère, d’inspirer notre pastorale des vocation et de nous apprendre à accompagner les personnes en formation, avec amour, persévérance et discrétion pour le maintien et l’agrandissement de cette œuvre qui est son œuvre.
Avec mes sentiments les plus fraternels

Frère Benito ARBUES
Supérieur général.